Passer au contenu principal

Novartis veut s'offrir un spécialiste de l'oncologie

Le géant pharmaceutique Novartis met sur la table plus de 2 milliards de francs dans l'idée d'acquérir la société américaine Endocyte.

Siège de Novartis à Bâle.
Siège de Novartis à Bâle.
archive/photo d'illustration, Keystone

Novartis offre aux actionnaires du laboratoire biopharmaceutique américain Endocyte 24 dollars (23,9 francs) par titre, avec pour objectif un rachat intégral de l'entreprise spécialisée dans l'oncologie. L'opération valorise la cible de reprise à 2,1 milliards de dollars (2,09 milliards de francs), indique le mastodonte pharmaceutique dans un communiqué jeudi.

Endosys développe des traitements ciblés associés à des solutions d'imagerie médicale dédiées, dont le Lu-PSMA-617 destiné à lutter contre le cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) et qui a obtenu des résultats jugés «prometteurs» en étude clinique de phase II.

Novartis précise avoir l'intention de financer l'intégralité de l'opération en liquide.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.