Le patron d'Airbus part en croisade contre l'euro fort

AéronautiqueFabrice Brégier réclame instamment une dévaluation de l'euro.

Le patron d'Airbus (g) dénonce le niveau de la monnaie unique.

Le patron d'Airbus (g) dénonce le niveau de la monnaie unique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron d'Airbus estime que le niveau de la monnaie unique, préjudiciable à l'activité de l'avionneur, «n'est pas une fatalité».

«La Banque centrale européenne, la Commission européenne et les gouvernements doivent faire en sorte que nous arrivions à un niveau raisonnable pour l'industrie», déclare Fabrice Brégier dans un entretien au quotidien allemand Handelsblatt publié mardi. «Ce n'est pas une fatalité que l'euro crève le plafond», selon lui.

La BCE «doit faire ce que les Japonais ont fait l'an dernier et les Américains font tout le temps: ils dévaluent sciemment leur monnaie», poursuit le Français. «Je n'en peux plus du discours en Europe comme quoi cela ne serait pas possible», ajoute-t-il.

A ses yeux, l'euro devrait revenir à un niveau compris entre 1,20 et 1,25 dollar pour permettre aux entreprises qui, comme la sienne, produisent en Europe, mais vendent en dollars de rester compétitives. L'euro vaut actuellement environ 1,36 dollar. (ats/nxp)

Créé: 08.07.2014, 09h16

Articles en relation

Airbus dévoile l'intérieur de son futur A350

Aviation Selon l'avionneur, cette nouvelle cabine offrira «davantage d'espace personnel, de flexibilité et de confort» aux passagers que les autres avions. Plus...

Airbus annonce un excellent début d'année

Aéronautique L'avionneur européen a annoncé vendredi avoir enregistré 80 commandes nettes et 83 livraisons pour les deux premiers mois de l'année. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.