Le patron d'UBS Sergio Ermotti gagne 14 millions

SuisseLe patron du numéro un bancaire suisse a touché en 2018 une somme totale de 14,1 millions de francs, contre 14,2 millions un an plus tôt.

Le salaire du patron d'UBS est stable.

Le salaire du patron d'UBS est stable. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le directeur général d'UBS Sergio Ermotti a perçu l'année dernière une rémunération stable par rapport à 2017. Le patron du numéro un bancaire helvétique a touché une somme totale de 14,1 millions de francs, contre 14,2 millions au titre de l'exercice précédent.

Le salaire de Sergio Ermotti comprend toujours une part fixe de 2,5 millions de francs, à laquelle il faut ajouter différentes rémunérations récurrentes de 0,3 million. La part variable a atteint 11,3 millions, à comparer aux 11,4 millions de 2017, selon les indications fournies vendredi dans le rapport annuel d'UBS. Sergio Ermotti a dépassé les attentes du conseil d'administration, affirme le président Axel Weber dans le rapport.

La rémunération de l'ensemble de la direction d'UBS a atteint 100,8 millions de francs. L'année précédente, le montant était de 99,9 millions.

En ce qui concerne le conseil d'administration, Axel Weber a touché une indemnisation à hauteur de 6,0 millions de francs, stable sur un an. Les jetons de présence perçus pour 2018 par tous les administrateurs se sont élevés à 13,5 millions, une somme en progression de 0,4 million. (ats/nxp)

Créé: 15.03.2019, 08h44

Articles en relation

La succession d’Ermotti et de Thiam affole les esprits

Credit Suisse et UBS Âgés respectivement de 59 et 57 ans cette année, les deux patrons stars sont rattrapés par leur horloge biologique. Plus...

Les patrons ont vu leur salaire moyen stagner

Suisse Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, tient le haut du pavé avec 14,2 millions de francs perçus au titre de l'exercice 2017. Plus...

Le siège d'UBS en Suisse n'est pas garanti

Banques Pour le patron d'UBS, Sergio Ermotti, trop de régulation menace la présence de la grande banque en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.