Passer au contenu principal

Perte nette de plus d'un milliard pour Alpiq

Alpiq a essuyé une perte nette de 1,086 milliard de francs en 2012, contre -1,346 milliard lors de l'exercice précédent.

Alpiq a réduit sa perte nette l'an passé pour la ramener à 1,086 milliard de francs, contre -1,346 milliard en 2011. Le numéro un suisse de l'électricité, engagé dans une vaste restructuration, a encore passé des correctifs de valeurs et des effets exceptionnels pour 1,306 milliard.

Avant facteurs exceptionnels, Alpiq a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 220 millions de francs, contre 258 millions au terme de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 9,1% pour s'établir à 12,71 milliards, a indiqué mardi le groupe en prélude à sa conférence de presse de bilan.

Au niveau opérationnel, le groupe a accusé en 2012 une perte avant intérêts et impôts (EBIT) de 928 millions de francs, contre -292 millions un an plus tôt. Avant effets exceptionnels, les montants ressortent respectivement avec des bénéfices de 520 millions et de 630 millions, soit une contraction de 17,5%.

Pour mémoire, Alpiq a annoncé au cours de ces deux dernières années toute une série de mesures d'économies. Celles-ci concernent notamment la suppression de 450 emplois, dont la moitié en Suisse. En considérant les désinvestissements concrétisés, les effectifs du groupe ont fondu à 7926 à fin 2012, contre 11'208 un an plus tôt.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.