Pilatus n'augmentera pas ses effectifs malgré le PC-24

AéronautiqueLe groupe, qui emploie désormais près de 2000 personnes, redoute une baisse des ventes l'année prochaine. Il n'accepte plus de commandes pour le PC-24, qui devrait être livré en 2017 après une longue phase de tests.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'avionneur nidwaldien Pilatus ne prévoit pas d'augmenter ses effectifs malgré la production en cours de son nouveau joyau, le biréacteur d'affaires PC-24. Le président du conseil d'administration Oscar Schwenk n'est pas trop préoccupé par le franc fort.

Pilatus emploie désormais près de 2000 personnes, après une hausse des collaborateurs de 116 à 1850 l'an dernier. «Les effectifs ne devraient pas augmenter. C'est terminé», a indiqué Oscar Schwenk dans un entretien paru dans Schweiz am Sonntag.

L'entreprise réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires annuel d'environ 1 milliard de francs. Une baisse des ventes se dessine toutefois l'an prochain, prévient le président du conseil d'administration de Pilatus dans l'hebdomadaire Zentralschweiz am Sonntag.

Dépendance au PC-12

Pilatus dépend de ses avions d'entraînement et de son appareil PC-12. «Nous avons encore besoin de deux grosses commandes, qui ne sont pas assurées», explique Oscar Schwenk dans Schweiz am Sonntag. L'entreprise a cependant une stratégie claire et conserve son personnel même en cas de baisse de la demande, affirme-t-il.

Reste que le président de Pilatus se montre confiant d'atteindre ses objectifs sur cinq ans, malgré le franc fort. «Nous vivons depuis longtemps avec les fluctuations de devises. Lorsque nous avons planifié le PC-12, le dollar se situait à 2,70 francs», souligne-t-il dans Zentralschweiz am Sonntag. Le billet vert se négocie actuellement aux alentours de 90 centimes.

L'impact du franc fort risque de se faire sentir ultérieurement. Les commandes pour le PC-24 ont été prises avant l'abandon du taux plancher de l'euro, fait remarquer le président de Pilatus.

Aléas monétaires

Le problème est que dans la foulée de nombreuses autres monnaies ont perdu du terrain, comme le dollar australien, relève Oscar Schwenk. L'Australie est un marché important pour le groupe. Un appel d'offres est actuellement en cours pour remplacer les PC-9 de l'armée australienne.

Pilatus n'accepte provisoirement plus de commandes pour le PC-24, qui devrait être livré en 2017 après une longue phase de tests. La société, qui dispose de 84 commandes pour cet appareil, pourrait en vendre davantage, mais préfère se concentrer sur les vols d'essais.

Les réserves de travail vont jusqu'à 2020. Pilatus lancera ensuite une deuxième série sur le marché. Le PC-24 pourrait également intéresser des gouvernements et des organisations internationales comme l'Unicef et l'OMS, car c'est un appareil qui peut voler rapidement ou lentement et qui peut aussi atterrir sur le sable ou le gravier, note Oscar Schwenk. (smk/ats/nxp)

Créé: 17.05.2015, 16h34

Articles en relation

Le PC-24 a pris l'air pour son premier vol d'essai

Aviation Le PC-24 est le premier avion à réaction suisse dessiné et produit en Suisse depuis un demi-siècle. Il vient d'achever son premier vol d'essai à Stans. Plus...

Pilatus décroche une grosse commande en Californie

Aviation L'avionneur basé à Stans peut se frotter les mains. Son PC-24 se vend comme des petits pains et une commande de 65 PC-12 vient de rentrer. Plus...

Le Conseil fédéral aura son PC-24 de Pilatus

Aviation Ueli Maurer a profité de la présentation officielle de l'appareil par l'avionneur vendredi à Buochs (NW) pour confirmer cet achat. La manifestation a réuni quelque 20'000 spectateurs. Plus...

Pilatus vend ses PC-24 comme des petits pains

Salon de l'aviation d'affaires Alors que le jet n’a pas encore décollé, il a recueilli près d’une centaine de commandes! Plus...

Galerie photo

Pilatus a présenté son nouveau joyau, le PC-24

Pilatus a présenté son nouveau joyau, le PC-24 L'avionneur nidwaldien Pilatus a présenté officiellement vendredi sur la place d'aviation de Buochs son nouveau biréacteur d'affaires et multirôles PC-24.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.