Les pilotes d'Air France disent «oui» à Transavia

Transports aériensAprès la grève qui a paralysé la compagnie en septembre, une majorité des pilotes d'Air France ont approuvé l'accord négocié par leur syndicat avec la direction sur les conditions de détachement chez Transavia France.

Image: ARCHVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pilotes d'Air France ont dit «oui» à 52,75% à l'accord négocié par le syndicat SNPL et la direction sur les conditions de détachement chez Transavia France, la filiale à bas coûts de la compagnie aérienne. Cet accord a été négocié après les 14 jours de grève qui ont affecté la compagnie en septembre.

Les pilotes étaient appelés à se prononcer par référendum. Parmi les adhérents du SNPL, majoritaire, le «oui» l'a emporté à 59,8%, montrent les résultats du scrutin diffusés mercredi sur le site Internet du syndicat. Le taux de participation a été de 78% pour l'ensemble des pilotes Air France. L'accord doit encore être signé par la direction et les syndicats.

Dans un communiqué, le président-directeur général d'Air France Frédéric Gagey souligne que ce résultat met fin à une période d'incertitude. «Les pilotes, à la majorité, ont choisi de nous accompagner dans notre stratégie de développement sur le marché low-cost avec Transavia».

Hostilités en vue

Selon le site d'informations économiques latribune.fr, le renouvellement prévu jeudi des instances dirigeantes du SNPL pourrait cependant voir émerger une équipe hostile à l'accord.

«C'est en effet, la tendance dure du SNPL, hostile à cet accord, qui a obtenu vendredi dernier la majorité au conseil du SNPL, lequel élira jeudi le président et chaque membre de son bureau. Sur 44 sièges de ce conseil, il en a raflé 24», écrit La Tribune.

L'accord définit les conditions dans lesquelles des pilotes d'Air France iront travailler sur la base du volontariat pour Transavia France. Il doit aussi permettre à Transavia d'augmenter sa flotte pour la porter jusqu'à 40 appareils, contre 14 prévus par l'accord de 2007 qui a créé Transavia France.

Selon Air France, plus de 200 pilotes d'Air France se sont portés volontaires pour occuper les 72 postes ouverts chez Transavia France. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2014, 13h25

Articles en relation

La grève des pilotes d'Air France a coûté 330 millions d'euros

Transports aériens Air France-KLM a dévoilé mercredi des résultats en forte baisse au troisième trimestre, conséquence surtout de 14 jours de grève de ses pilotes français . Plus...

Air France: bras de fer autour du décompte des jours de grève

Transport aérien Après deux semaines de grève, les syndicats de pilotes d'Air France et la compagnie ferraillent de nouveau. Cette fois sur le décompte des jours de grève de la paye des pilotes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.