La présence des femmes accroît les marges bénéficiaires

EntreprisesL'étude annuelle Women Matter du cabinet McKinsey révèle que la présence des femmes aux postes-clefs exécutifs des entreprises peut se révéler bénéfique jusqu'au niveau de la marge bénéficiaire et de la rentabilité.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si le meilleur argument en faveur d'une place plus importante accordée aux femmes dans les entreprises résidait dans l'amélioration des chiffres? Alors que la progression des femmes aux postes-clefs des sociétés des pays développés progresse lentement, la dernière édition de l'étude «Women Matter» du cabinet de conseil McKinsey & Company vient donner de nouveaux arguments en faveur de la féminisation des exécutifs.

Selon les chiffres publiés cette semaine en marge du Women's forum de Deauville, les entreprises dont la composition des exécutifs laisse la plus grande part aux femmes affichent une rentabilité moyenne de leurs fonds propres de 47% supérieure aux autres. Et l'écart pour la marge d'exploitation se hisse même jusqu'à 55%.

La mixité dans les leaderships serait bénéfique

Une donnée qui serait d'ores et déjà intégrée par une majorité d'hommes: les trois quarts des hommes interrogés par McKinsey dans le cadre de l'étude affirment que la mixité dans les styles de leadership est bénéfique à l'entreprise.

Pourtant, pour Sarah Saint-Michel, chercheuse au Centre de recherche en management de Toulouse, «la thèse selon laquelle les femmes auraient des qualités spécifiques (écoute, empathie, bienveillance) a des effets pervers: elle les cantonne aux sempiternelles fonctions de DRH, dircom ou responsable du marketing. Celles qui, justement, ne conduisent jamais vers le fauteuil de CEO».

Pour arriver à cette conclusion, elle a compilé les résultats de 25 enquêtes européennes et américaines sur les qualités attribuées à quelque 20'000 cadres dirigeantes, sans trouver de différence majeure entre hommes et femmes.

Ambition et conscience des sacrifices

Et l'étude de McKinsey constate que l'ambition est là: 79% des femmes interrogées (top-managers ou managers intermédiaires) visent un poste de direction générale. Soit à peine moins que leurs homologues masculins (81%). Et cette ambition est désormais assumée: 83% des femmes issues du management intermédiaire font part de cet objectif à leur hiérarchie.

Et l'ambition se trouve renforcée par les moyens que se donnent les femmes: 61% d'entre elles sont prêtes à sacrifier une partie de leur vie privée, là aussi à peine moins que les hommes (64%). Le mythe de la femme se réservant des plages de vie privée et des hommes adeptes du modèle de performance «anytime anywhere» vole donc en éclat: 62% des femmes jugent ce mode de fonctionnement compatible avec leur vie privée.

La Suède en pointe pour la féminisation

Mais de la volonté aux actes, il reste du chemin. Le rapport McKinsey ouvre des pistes pour féminiser les «comex» et améliorer le sentiment de confiance des femmes: «l'amélioration de ces facteurs collectifs que sont la culture d'entreprise, l'attention à la diversité et l'égalité des chances s'impose».

Actuellement, selon l'étude «Women Matter», seule la Suède dépasse les 20% de femmes dans les Comex (21%). Le Royaume-Uni (15%), les États-Unis (14%) et la Norvège (14%) sont légèrement en retrait, tandis que la France (9%) et l'Allemagne (7%) affichent un vrai retard. La Suisse ne fait pas partie du panel de pays étudiés.

A noter que l'étude McKinsey porte sur les exécutifs et les postes décisionnels directs et non sur les conseils d'administration ou de surveillance des entreprises.

(nxp)

Créé: 18.10.2013, 13h33

Articles en relation

Peu de femmes occupent des postes dirigeants

Statistiques Les femmes travaillent toujours plus,et leur niveau de formation côtoie aujourd'hui celui des hommes. Mais leur part dans les positions dirigeantes stagne à un tiers, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Plus...

Les femmes peu présentes dans les milieux scientifiques

Etude Au sein des hautes écoles, elles ne représentent que 26% des professeurs faisant de la recherche. En comparaison européenne, la Suisse est plutôt à la traîne. Plus...

Qui sont les femmes les mieux payées du monde?

Classement Comme chaque année, le magazine américain Fortune a établi le classement des femmes les mieux payées du monde. Sans surprise, les 10 premières sont toutes Américaines. Plus...

Une femme gagne jusqu'à 87% de moins qu'un homme

Suisse La part de la différence de salaire entre femmes et hommes qui relève uniquement du sexe oscille entre 13,5 et 87% en Suisse. L'USS demande des salaires minimums. Plus...

La BCE veut plus de femmes dans son organigramme

Finance La Banque centrale européenne (BCE) a l'intention de doubler d'ici 2019 le nombre de femmes dans ses instances dirigeantes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.