Rachat de Gategroup: «Tout n’est pas joué»

GategroupJonathan Herbert, à la tête du plus important fonds propriétaire de la société, revient sur l'OPA annoncée ce lundi par un groupe chinois.

Gategroup emploie une centaine de personnes à l'Aéroport de Cointrin.

Gategroup emploie une centaine de personnes à l'Aéroport de Cointrin. Image: archives Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Joint à Londres, le Genevois Jonathan Herbert, à la tête du fonds Cologny Advisors, le plus important propriétaire de Gategroup avec RBR Funds (11,7% du capital du groupe de catering zurichois coté) détaille l'offre d'achat à 1,4 milliard de franc annoncée ce lundi matin par le groupe chinois HNA (déjà propriétaire de Swissport, une autre ancienne filiale de feu Swissair).

Gategroup emploie une centaine de personnes à l'Aéroport de Cointrin, et près de 400 à Kloten, sur un total de 29 000 collaborateurs dans le monde entier, et un chiffre d'affaires de 3 milliards de francs.

Cette offre d'achat du Chinois HNA est-elle un coup dans le dos des actionnaires par le président du conseil d'administration de Gategroup, Andreas Schmid, juste avant l'assemblée générale, jeudi qui vient à Zurich?

Jonathan Herbert: Je pense que c'est une manière élégante pour le conseil d'administration de maintenir sa position et son statut. Il faut savoir que nous avions trouvé un compromis où Andreas Schmid allait quitter la présidence de Gategroup dans une année. Mais il veut mettre à sa place son dauphin, Remo Brunschwiler, ce qui ne nous convient pas.

Que pensez-vous du prix offert, de 53 francs par action en cash?

Nous aurions l'obligation vis-à-vis de nos investisseurs d'étudier dans le détail l'offre si les Chinois offraient un prix plus élevé, entre 65 et 70 francs par action.

Tout n'est pas joué, alors?

Non, en effet. Il n'est pas impossible que d'autres concurrents lancent à leur tour des offres d'achat.

Quelle est votre stratégie?

Nous n'allons pas brusquer le conseil d'administration. Je pense qu'il s'est un peu précipité avec cette offre des Chinois. Selon moi, les actionnaires refuseront la rémunération du management lors de l'assemblée générale. Dès lors une assemblée générale extraordinaire devra être organisée.

Créé: 11.04.2016, 12h25

Articles en relation

Le groupe chinois HNA veut acquérir Gategroup

Service à bord Le prix d'achat de la transaction se monte à 1,4 milliard de francs, annoncent lundi les deux groupes dans un communiqué commun. Plus...

Gategroup a plongé dans le rouge l'an passé

Service à bord Le spécialiste de la restauration de bord a essuyé en 2015 une perte nette de 63,4 millions de francs, contre un bénéfice de 38,9 millions en 2014. Plus...

Gategroup étend son contrat avec American Airlines

Transports aériens Le partenariat entre le spécialiste zurichois de la restauration de bord et la compagnie aérienne américaine a été renouvelé pour deux ans et étendu à cinq aéroports supplémentaires. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.