Rebondissement dans une bataille contre Nespresso

DosettesEthical Coffee Company (ECC) remporte une bataille contre la filiale du géant Nestlé.

Enième rebondissement dans la bataille que se livre ECC et Nespresso depuis plus de cinq ans.

Enième rebondissement dans la bataille que se livre ECC et Nespresso depuis plus de cinq ans. Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Office Européen des brevets (OEB), sis à Munich, a refusé la demande de Nespresso de révoquer un brevet déposé par la firme spécialisée dans les dosettes biodégradables.

Forte de ce succès celle-ci exige l'arrêt immédiat de la vente en Allemagne de toutes les machines à café Nespresso violant le système protégé, indique-t-elle jeudi dans un communiqué. La firme dit avoir déposé une requête allant dans ce sens auprès des tribunaux de Düsseldorf et de Munich. Elle réclame également des dommages-intérêts sur les ventes déjà réalisées des machines et des capsules ainsi que sur les accessoires.

La décision de l'OEB, bien que non contraignante, pourrait bien faire avancer le schmilblick. En effet, les procédures déjà engagées en France, Belgique et Suisse étaient suspendues en attendant ce verdict, affirme à l'ats Jean-Paul Gaillard, président d'ECC. Ces plaintes représentent un montant total de plus de 2 milliards de francs.

Contacté, Nespresso a fait part de sa déception et prévoit de faire appel.

Le harpon de la discorde

Cet énième rebondissement s'inscrit dans une bataille que se livre ECC et Nespresso depuis plus de cinq ans. La première reproche à la seconde d'avoir introduit un mécanisme de harpons dans ses machines, qui a empêché dès 2010 le bon fonctionnement des capsules ECC.

Or ce système «avait été breveté par Ethical Coffee en prévision d'une telle démarche», selon Jean-Paul Gaillard. Et «il est simplement interdit d'utiliser les brevets d'une autre entité sans autorisation. Nestlé n'a jamais demandé d'autorisation pour en faire usage», argue encore Jean-Paul Gaillard.

Jean-Paul Gaillard avait occupé la fonction de directeur de Nespresso de 1988 à 1997. Ethical Coffee, présente dans 25 pays, a été créée en 2008. La marque se positionne sur le créneau du développement durable avec des dosettes biodégradables, distribuées à moindre prix en supermarchés. (ats/nxp)

Créé: 11.02.2016, 20h58

Articles en relation

Les germes des machines Nespresso pas inquiétants

Etude Nespresso et le chimiste cantonal vaudois relativisent les risques engendrés par la présence de bactéries dans les machines. Plus...

Migros veut sa part de Nespresso en Europe

Café Delica, filiale du géant orange, a ouvert une nouvelle fabrique de capsules au Tessin. Sa production sera essentiellement destinée au marché européen. Plus...

Ethical Coffee veut dépasser Nespresso d'ici trois ans

Marché Les dosettes biodégradables sont introduites progressivement sur le marché suisse. On les trouve chez Media Markt et Aligro. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...