Renault voit son bénéfice net baisser de 39%

Marché automobileSi le bénéfice net du constructeur français de voitures a fondu en 2011, son bénéfice d'exploitation a lui doublé et dépassé ses objectifs.

Renault a dépassé son objectif de flux de trésorerie pour sa branche automobile grâce à une hausse des ventes et une amélioration de ses coûts.

Renault a dépassé son objectif de flux de trésorerie pour sa branche automobile grâce à une hausse des ventes et une amélioration de ses coûts. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Renault a annoncé jeudi un bénéfice net 2011 en fort repli mais le constructeur a doublé l’an dernier son bénéfice d’exploitation et dépassé ses objectifs pour sa branche automobile grâce à une hausse de ses ventes et une meilleure maîtrise de ses coûts.

Le bénéfice net a reculé de 39% en 2011, à 2,09 milliards d’euros, selon les chiffres communiqués par le groupe. Cette chute est liée au gonflement exceptionnel du résultat 2010 par la cession de ses parts dans le constructeur de camions Volvo.

Le bénéfice d’exploitation en revanche a doublé à 1,24 milliard d’euros, contre 635 millions en 2010. Le flux de de trésorerie opérationnel pour la branche automobile a atteint 1,08 milliard, très au-dessus de l’objectif initial du constructeur, qui tablait juste sur un montant supérieur à 500 millions d’euros.

Les résultats de Renault tranchent avec ceux de son concurrent national, PSA Peugeot Citroën, qui a connu un exercice 2011 difficile et va devoir se serrer la ceinture.

Meilleure maîtrise des coûts

Le chiffre d’affaires de Renault a progressé de 9% l’an passé, à 42,63 milliards. Le groupe a continué d’augmenter ses ventes hors d’Europe, sur des marchés plus dynamiques. Cette année, il devrait "largement dépasser les 43% (des) ventes hors d’Europe", selon le communiqué.

Renault a profité de la hausse du volume de ses ventes et d’une meilleure maîtrise de ses coûts, qui n’ont toutefois pas compensé entièrement la hausse du prix des matières premières, des taux de change négatif et l’impact négatif du séisme au Japon, chiffré à 200 millions d’euros, sur la marge opérationnelle de son activité automobile.

Le constructeur français a profité de la contribution des entreprises dans lesquelles il possède une participation, notamment le japonais Nissan.

Renault a continué à se désendetter dans son activité automobile et il compte verser un dividende de 1,16 euro par action au titre de 2011. Pour cette année, il vise un flux de trésorerie opérationnel positif pour son activité automobile. (afp/nxp)

Créé: 16.02.2012, 08h04

Articles en relation

Renault étrenne une usine géante au Maroc

Automobile Le constructeur français a inauguré jeudi au Maroc son usine de Tanger, nouvelle base «low cost» aux portes de l'Europe et tête de pont vers l'Afrique, qui ravive en France une polémique sur les délocalisations. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.