Passer au contenu principal

PharmaRoche confiant malgré les pertes de brevets

Le patron du géant pharmaceutique bâlois Roche, Severin Schwan, ne craint pas la perte de plusieurs brevets.

Severin Schwan, patron de Roche.
Severin Schwan, patron de Roche.
Keystone

Le groupe rhénan est confronté à l'expiration des brevets des anticancéreux Mabthera, Herceptin et Avastin. Severin Schwan se montre aujourd'hui «beaucoup plus confiant» sur le fait que Roche pourra éviter une baisse de son chiffre d'affaires, a-t-il indiqué dans un entretien paru dans la NZZ am Sonntag.

Cette nouvelle confiance repose notamment sur un courriel qu'il a reçu, l'informant des résultats d'une étude décisive sur un nouveau médicament contre la sclérose en plaques.

«J'ai poussé un soupir de soulagement», a affirmé Severin Schwan. On reçoit environ par année deux ou trois courriels de cette importance, des informations qui décideront «si l'année est bonne ou mauvaise», explique-t-il. Ceci est également valable pour une grande entreprise comme Roche: «Tout dépend de deux, trois études», relève-t-il.

Outre le nouveau médicament contre la sclérose en plaques, Roche compte également sur de nouvelles opportunités dans l'immunothérapie anticancéreuse. Plus de 50 études dans ce domaine sont en cours, a précisé Severin Schwan.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.