Roche prêt à revoir à la hausse son offre de rachat d'Illumina

PharmasLe groupe pharmaceutique bâlois serait disposé à revoir à la hausse son offre de rachat d'Illumina. La société californienne résiste à son OPA hostile.

Image: ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roche s'est déclaré ce week-end disposé à revoir à la hausse son offre de rachat de la société américaine Illumina, qui résiste à son OPA hostile.

Le groupe pharmaceutique bâlois estime que son offre est «plus qu'adéquate pour servir de base pour une négociation».

«Nous demeurons disposés à considérer une valeur additionnelle (pour Illumina) si nous avons la possibilité d'entrer en discussions et de consulter les livres de comptes», a indiqué le directeur général du laboratoire suisse, Severin Schwan, cité dimanche dans un communiqué.

Le patron de Roche réagissait aux recommandations du cabinet américain ISS, spécialisé dans le conseil aux actionnaires, qui a jugé vendredi son offre «inadaptée». ISS a également recommandé aux actionnaires d'Illumina de voter contre les motions déposées par Roche visant notamment à faire entrer ses candidats au conseil d'administration d'Illumina, lors de l'assemblée générale du spécialiste du séquençage de gènes le 18 avril.

Si les représentants de Roche sont élus lors de la prochaine AG, le laboratoire bâlois obtiendrait une majorité au conseil d'administration d'Illumina, facilitant la prise de contrôle de la société américaine.

«Notre objectif a toujours été d'effectuer une transaction négociée avec Illumina», a souligné Severin Schwan. Roche avait relevé à la fin mars son offre publique d'achat (OPA), lancée fin janvier, à 51 dollars l'action en numéraire contre 44,50 dollars auparavant, valorisant Illumina à environ 6,8 milliards de dollars (6 milliards de francs).

Non à l'unanimité

Le conseil d'administration d'Illumina avait annoncé il y a une semaine qu'après «avoir étudié avec attention» la nouvelle offre, il l'a «rejetée à l'unanimité et appelle ses actionnaires à n'apporter aucune réponse». Selon le président et patron du groupe américain Jay Flatley, l'offre de Roche sous-valorise très nettement Illumina.

Les responsables de la société californienne avaient ainsi déclaré aux actionnaires que l'acceptation de cette proposition n'est pas dans le meilleur de leurs intérêts et que Roche le sait pertinemment. Ils les exhortaient à ne servir aucun titre. (ats/nxp)

Créé: 09.04.2012, 11h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.