Romande Energie enregistre une baisse de son bénéfice

ElectricitéLe groupe vaudois a vu son bénéfice net reculer de 16% au premier semestre 2014, à 45 millions de francs.

Bénéfice en recul pour le groupe Romande Energie.

Bénéfice en recul pour le groupe Romande Energie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Romande Energie a réalisé un chiffre d'affaires de 286 millions de francs, stable sur un an, malgré le recul de la vente d'électricité en raison de la météo clémente des premiers mois de l'année.

Au vu de la douceur hivernale et de la baisse des prix de vente moyens d'environ 5%, la commercialisation d'électricité a reculé, indique ce mardi 2 septembre Romande Energie dans son bilan intermédiaire. Côté distribution, l'entreprise relève un tassement de 5% de la consommation.

La performance opérationnelle a essentiellement profité de la baisse des coûts d'approvisionnement, chiffrée à 18 millions de francs. L'excédent brut EBITDA a gagné 31% à 75 millions. Le résultat avant intérêts et impôts EBIT a lui bondi de plus de la moitié comparé au premier semestre 2013, à 48,6 millions.

Chute de la production propre

Les achats d'énergie meilleur marché ont aussi compensé la chute de 22% de la production propre du groupe, surtout hydraulique. Celle-ci a en effet pâti des faibles précipitations enregistrées de janvier à juin, explique le premier fournisseur d'électricité en Suisse romande.

Enfin, le repli de 75% de la part aux résultats des sociétés associées a plus que neutralisé la progression de l'EBIT. Outre un résultat financier quasi nul, les plus-values ont fait défaut sur les opérations de change, d'où la péjoration du résultat net.

Incertitudes politiques

Romande Energie, qui a renoué avec les chiffres noirs l'an passé, ne s'attend pas à une amélioration à court terme des prix ni de l'activité économique en Europe. La direction se prépare à l'ouverture du marché européen début 2015.

Mais l'incertitude règne toujours après le blocage par Bruxelles de l'accord sur l'électricité. Pour mémoire, les pourparlers ont été suspendus dans la foulée du vote du 9 février contre l'immigration de masse.

«Nous avons très peu d'informations sur l'avancement de ce dossier, qui dépend d'autres négociations», a indiqué à l'ATS le directeur général Pierre-Alain Urech. Au niveau helvétique, il est d'avis qu'une libéralisation ne se concrétisera pas avant janvier 2018.

Acquisitions ciblées

Dans le contexte du virage énergétique, le fournisseur a étoffé ses prestations spécialisées, comme l'énergie du bâtiment, l'éclairage, le conseil et les systèmes thermiques. La nouvelle unité des services énergétiques, créée en janvier, a généré 8 millions de francs au premier semestre.

Au vu de la concurrence sur ce segment, Pierre-Alain Urech n'articule pas d'objectifs. Il souligne les nombreux projets à l'ordre du jour en Suisse dans le domaine des énergies renouvelables, comme le photovoltaïque, et dans le créneau du chauffage à distance.

En outre, de nouvelles acquisitions ciblées en France et en Allemagne sont agendées, notamment celle d'un parc éolien. En revanche, les investissements dans le gaz sont pour l'heure gelés. (ats/nxp)

Créé: 02.09.2014, 08h19

Articles en relation

Les Suisses ont consommé plus d'énergie en 2013

Rapport La population et l'industrie suisses ont consommé 2,5% d'énergie en plus en 2013 par rapport à l'année précédente. Plus...

Berne donne un tour de vis pour les économies de courant

Energie Dès le 1er janvier, l'étiquette-énergie deviendra obligatoire pour les machines à café et les pneus. Toute une série d'appareils électriques seront en outre soumis à des prescriptions plus sévères, a décidé le Conseil fédéral. Plus...

La Suisse importe pour 13 milliards en énergie chaque année

Etude La Suisse doit importer presque toute sa consommation d'énergie. Si la transition énergétique doit améliorer la situation dans les prochaines décennies, l'autosuffisance reste toujours hors de portée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...