RUAG enregistre un bénéfice net stable au 1er semestre

ArmementRUAG a amélioré sa rentabilité et ses revenus au premier semestre, soutenus par les résultats de la division civile et par les ventes à l'étranger.

Au cours des six premiers mois de l'année, RUAG a généré 62% de ses revenus à l'étranger.

Au cours des six premiers mois de l'année, RUAG a généré 62% de ses revenus à l'étranger. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe d'aéronautique et de défense en mains de la Confédération a inscrit un bénéfice net en hausse de 0,7% sur un an à 42 millions de francs.

Son chiffre d'affaires a progressé de 9% à 921 millions de francs. Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) s'est amélioré de 13%, à 50 millions de francs, a indiqué lundi l'entreprise dans un communiqué.

Les entrées de commandes sont aussi en progression. Elles ont gagné 10,8% comparé à la même période de 2013, pour s'établir à 964 millions de francs. Le carnet de commandes s'est étoffé de 10,2% à 1,5 milliard. Quatre des cinq divisions du groupe affichent une hausse à ces niveaux.

Au cours des six premiers mois de l'année, RUAG a généré 62% de ses revenus à l'étranger. C'est en Amérique du Nord que le chiffre d'affaires international a le plus progressé.

DDPS en retrait

Comparée à l'activité militaire, l'activité civile continue de progresser. Elle représente désormais 60% du chiffre d'affaires contre 56% un an plus tôt. Le Département fédéral de la défense (DDPS), plus grand client de RUAG, a investi un peu moins, sa part au chiffre d'affaires global ayant reculé à 30% contre 33% un an plus tôt.

Les revenus de la division spatiale (Space) et de la division Aviation ont connu les plus fortes progressions. La première a profité des ventes de composants pour la navigation spatiale et aux coiffes de charge utile pour fusées en Europe et en Amérique du Nord. La seconde a livré au cours de la période sous revue deux des dix avions Dornier 228 commandés par le Venezuela à la fin 2013.

Le chiffre d'affaires des divisions Aerostructures (construction de composantes de structures d'avions) et Defence (produits et services pour les forces terrestres) est resté stable sur un an. Ammotec, unité spécialisée dans les munitions de petit calibre, a de son côté vu ses ventes légèrement reculer en raison d'un retard dans les livraisons de poudre.

Prévisions prudentes

Les effectifs de RUAG ont reculé de 1,1%. Le groupe comptait 8167 collaborateurs à fin juin. Le repli vient principalement de la restructuration de la maintenance des avions militaires sur le site allemand de Oberpfaffenhofen, ainsi que par la fermeture de l'activité automobile à Altdorf à fin 2013.

Le second semestre devrait s'avérer plus délicat que les six premiers mois de l'année, relève le groupe. RUAG craint notamment la crise en Ukraine et des conflits au Moyen-Orient, raison pour laquelle il table sur une évolution du chiffre d'affaires et du résultat d'exploitation légèrement plus faible qu'au second semestre 2013. (ade/ats/nxp)

Créé: 01.09.2014, 11h53

Articles en relation

Le «non» au Gripen menace près de 200 emplois chez Ruag

Conséquences Les Suisses ont rejeté dimanche à 53,4% l'achat de 22 avions de combat Gripen. L'entreprise lucernoise Ruag évoque déjà des conséquences négatives sur l'emploi. Plus...

Ruag annonce une progression de son bénéfice pour 2013

Défense Ruag a vu son bénéfice net progresser de 21,3% l'an dernier, à 94 millions de francs. Plus...

Ruag reprend la société française Gavap

Armement Ruag s'empare de la société française partenaire Gavap, spécialisée dans les systèmes d'entraînement et simulateurs de tirs. Le montant de la transaction n'est pas divulgué. Plus...

RUAG enregistre un excellent bénéfice semestriel

Aéronautique et défense Le bénéfice net du groupe d'armement et de technologie en mains de la Confédération a bondi de 29,2% sur un an, à 41 millions de francs, malgré un recul des commandes. Plus...

Ruag affiche un bénéfice net en sensible baisse en 2012

Aéronautique et défense Le chiffre d'affaires du groupe en mains de la Confédération a par contre augmenté de 1,6% à 1,74 milliard Plus...

RUAG constitue un comité chargé d'éthique

RUAG se dote d'un comité consultatif chargé de questions éthiques. Le groupe d'aéronautique et de défense, en mains de la Confédération, a nommé trois personnes chargées de discuter des thèmes qui le concernent sous un angle global plutôt que purement économique.

Ce comité consultatif indépendant est chargé d'aider le conseil d'administration et la direction du groupe à envisager les questions «du point de vue de l'éthique, de la perception sociale et, plus globalement, des tendances et de l'état des connaissances scientifiques», a indiqué RUAG lundi.

Le comité est composé de Philip Erzinger, Thomas Friedli et Alexandre Vautravers, nommés tous trois pour un an.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...