Après Sarkozy, la montre suisse allèche à gauche

FranceOn vient de dérober la collection horlogère d’un ministre. Après Sarkozy, en pleine crise, le fait-divers ne passe pas inaperçu. Alors oui, certains socialistes apprécient aussi les belles montres suisses…

Le ministre français du budget s'est fait dérober huit montres de marque.

Le ministre français du budget s'est fait dérober huit montres de marque. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qualifié de bling-bling au début de sa présidence, Nicolas Sarkozy portait au poignet Rolex, Girard-Perregaux et autre Patek Philippe. Le président de droite aimait les belles montres.

En matière d’inclination, l’alternance n’a pas amené de révolution. Plusieurs élus socialistes goûtent aussi aux charmes de la belle horlogerie suisse. Le ministre du budget par exemple.

Selon Le Parisien, Jérôme Cahuzac a vu s’évaporer huit montres de luxe lors du cambriolage de son appartement en début de semaine dernière.

Au menu des voleurs, des pièces Rolex, Jaeger-LeCoultre, Boucheron, Chaumet et Breitling. Un préjudice à cent milles euros.

Surtout sentimental

L’entourage du ministre a tenté de calmer le jeu. Il a évoqué la «valeur surtout sentimentale» du magot, écrit le magazine Challenge.

C’est qu’à gauche, le sarkozysme horloger reste dans tous les esprits. Le plus souvent, les élus évitent donc d’arborer leurs bijoux Swiss made.

Originaire de France voisine, Pierre Moscovici est connu pour être un vrai amateur de belles montres. Avant, il n’hésitait pas à se confier dans les magazines horlogers, lui qui a porté sa première Rolex à 23 ans.

Aujourd’hui, le ministre de l’économie s’abstiendrait certainement, estime Gregory Pons. Ce Français fou d’horlogerie explique dans Challenge que «le sujet montre+politique est devenu très médiatiquement incorrect».

Une montre «normale»

Plusieurs éléphants socialistes s’affubleraient d’ailleurs en ces temps de crise d’une Swatch pour faire oublier leur péché mignon. Laurent Fabius, Jack Lang et Hubert Védrine, par exemple.

Selon Grégory Pons, Dominique Strauss-Kahn posséderait lui des pièces de marque Cartier, Patek Philippe et Rolex. Et Lionel Jospin, une Reverso de Jaeger-LeCoultre.

François Hollande? Pas fou, le Président «normal» porte une montre «normale». Une Swatch, lui aussi, modèle Quaterman.

Créé: 16.10.2012, 10h49

Le fameux mot de Séguéla

Articles en relation

La montre de luxe vit un sale quart d’heure en Chine

Corruption Les ventes de montres chères ont régressé début octobre en Chine, lors de la «semaine en or». Le résultat du ralentissement économique mais aussi d’une chasse aux sorcières visant la corruption. Plus...

Aider les chômeurs à profiter de la manne suisse

Franche-Comté En Franche-Comté, les pouvoirs publics se mobilisent pour former les demandeurs d'emploi aux besoins de l'industrie horlogère de la Suisse toute proche, un secteur qui doit créer des milliers d'emplois d'ici 2016. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.