Schindler investit en Chine

AscenseursLe fabricant lucernois d'ascenseurs et escaliers mécaniques a pris une part minoritaire dans une coentreprise qu'il a créée en Chine.

Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Schindler prendra une participation de 25% dans la société chinoise Volkslift Elevator (China), a indiqué le groupe basé à Ebikon mardi. Il se réserve une option sur le reste du capital. L'accord doit encore obtenir l'aval des autorités de la concurrence chinoises. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Cette nouvelle coentreprise doit permettre à Schindler d'accélérer sa croissance sur le marché chinois qui est l'un des plus grands marchés du monde, précise le communiqué. Volkslift, basé dans la province de Zhejiang au sud de Shanghai, fabrique des ascenseurs et des escaliers mécaniques de sa propre production. (ats/nxp)

Créé: 07.06.2016, 08h15

Articles en relation

Schindler décroche le gros lot en Turquie

Industrie Le fabricant lucernois d'ascenseurs d'escaliers mécaniques va équiper le plus grand aéroport du monde, en construction à Istanbul. Plus...

Schindler améliore ses profits au 1er trimestre

Suisse Le fabricant lucernois d'ascenseurs a affiché des résultats en croissance au premier trimestre. Plus...

Schindler vend ses activités au Japon

Ascenceurs Le fabricant lucernois motive son retrait par des parts de marché devenues trop faibles. Plus...

Le personnel de Schindler demande 40 millions

Ascenseurs Les employés se mobilisent contre la suppression annoncée de 120 emplois sur le site d'Ebikon (LU). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.