La start-up lausannoise Urturn lève 12,5 millions de francs

Economie vaudoiseUrturn, un réseau social centré sur la créativité de ses membres, décroche des fonds aptes à assurer son développement.

Capture d'écran de la page d'accueil d'Urturn.

Capture d'écran de la page d'accueil d'Urturn. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lancée au début de 2013, la start-up Urturn annonce la levée de fonds de 12,5 millions de francs, dont 2,5 millions en provenance de Debiopharm et 10 millions du fond londonien Balderton Capital. La particularité de ce réseau social gratuit se situe dans la manière dont ses membres vont s’exprimer à l’instar de bulles de bandes dessinées facilement ajustables sur une photo ou de logos originaux.

Très simple d’accès, l’idée des quatre fondateurs (Mathieu Fivaz, les frères Stelio et Alexandre Tzonis et Vincent Borel) est aussi de faciliter le partage de cette créativité entre internautes. «Imaginez qu’un des logos ou qu’un montage photo vous parle particulièrement et que vous souhaitiez en faire de même. Grâce à Urturn, qui se traduit par «à ton tour», vous pouvez aisément le répliquer», explique Mathieu Fivaz.

Adopté par Will.i.am, Alicia Keys et One Direction
Peu connu en Suisse, Urturn est en train de se faire un nom dans les pays anglo-saxons, ainsi qu’en Amérique du Sud. Plusieurs célébrités, telles que Will.i.am, Alicia Keys ou encore les One Direction, ont déjà rejoint la plate-forme, contribuant ainsi à son essor en Angleterre et aux Etats-Unis.

A l’instar des autres réseaux, le grand défi pour l’équipe de Urturn sera de parvenir à rentabiliser sa machine. «Pour l’instant nous n’avons pas d’objectif chiffré, puisque notre priorité est d’agrandir le plus rapidement possible la communauté de notre réseau. Nous ne voulons en tout cas pas d’un modèle de publicité ciblée et invasive à la Facebook, afin de conserver l’aspect cool et jeune du site», affirme le cofondateur. La plate-forme sociale se tournerait ainsi plus vers un modèle à la Twitter et son système payant de promotion des Tweets. (24 heures)

Créé: 22.05.2013, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.