Les start-up vaudoises sont de plus en plus prisées des investisseurs

EconomieLes capitaux investis dans les sociétés technologiques du canton ont bondi de 70% à 456 millions de francs en 2019.

Technopôles, biopôles ou parcs de l’innovation poussent comme des champignons dans le canton de Vaud, comme ici à Epalinges.

Technopôles, biopôles ou parcs de l’innovation poussent comme des champignons dans le canton de Vaud, comme ici à Epalinges. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les jeunes sociétés technologiques vaudoises attirent de plus en plus les investisseurs. L’an dernier, les investissements dans les start-up du canton ont bondi de 70% à 455,7 millions de francs, alors que le total pour la Suisse se montait à 2,3 milliards de francs (+80%), selon les chiffres du dernier rapport de Swiss Venture Capital, publiés mercredi dernier par le portail d’information en ligne Startupticker.ch en collaboration avec la SECA (Swiss Private Equity & Corporate Finance Association).

Innovaud, l’agence vaudoise pour l’innovation, se réjouit que le nombre de tours de financement ait augmenté de 32% dans le canton en une année. «Il s'agit d'un record historique. En 2019, 49 tours de financement ont été effectués.» Parmi les plus grosses levées de fonds en Suisse l’an dernier, ADC Therapeutics arrive cinquième avec 100 millions investis.

Une licorne

Basée au Biopôle d’Épalinges, la société de recherche en oncologie, spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicament visant les principaux cancers, est définie comme une licorne, car elle est valorisée au-dessus d’un milliard de dollars.

Mais derrière elle quatre autres start-up vaudoises figurent parmi les 20 levées de fonds les plus importantes de Suisse en 2019, indique Innovaud: Sophia Genetics (TIC), avec 76 millions levés, Kandou (biotech), 55,5 millions, Anokion (biotech), 39,6 millions, et Swissto12 (microtechnique), 18 millions.

La santé numérique en pointe

Innovaud remarque que «le canton est clairement le leader de l'investissement dans la santé numérique, avec 78,6 millions de francs. Quelque 78% du total des montants investis en Suisse dans ce secteur provient des start-up vaudoises. Ainsi, celles-ci attirent plus des deux tiers du montant total investi en santé numérique en Suisse. Au total, 166,4 millions ont été investis dans les entreprises biotechnologiques vaudoises, soit également un des montants les plus élevés pour le canton. Les TIC représente le troisième montant plus élevé du canton, avec 110,4 millions en 2019.»

Selon Innovaud, les investissements vaudois sont répartis équitablement entre les divers secteurs d’activités (biotech, cleantech, santé numérique, TIC, fintech, medtech, micro-nano technique), alors que les autres cantons sont souvent dépendant d’un secteur spécifique.

Créé: 03.02.2020, 12h01

Articles en relation

Un tremplin pour les start-ups locales

Morges La première édition d’un concours destiné à aider les projets innovants a fait salle comble jeudi. Cinq jeunes entrepreneurs ont été récompensés. Plus...

La cybersécurité devient accessible aux PME

Confiance digitale Des start-up du programme Tech4Trust ont développé des parades antihackers pour les PME. Plus...

Inspiré de l’origami, Foldaway brille à Las Vegas avec ses minirobots

Technologie La start-up issue de l’EPFL se fait un nom grâce au capot interactif d’une Mercedes-Benz futuriste. Plus...

QoQa se construit un QG façon «Silicon Valley»

Bussigny L’entreprise de vente à prix cassés se construit un siège à l’américaine, qui pourra accueillir d’autres PME et start-up dès 2021. Plus...

Du tennis aux EMS, Technis fait un pas géant sur ses sols connectés

Technologie La start-up lausannoise, qui vient de déménager, a trouvé les fonds pour commercialiser ses solutions de sécurité et de santé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.