Sunrise passe les 2 milliards de chiffre d'affaires

Bilan 2012Le numéro deux suisse des télécoms a vu son excédent opérationnel (EBITDA) progresser de 3,9%, au regard de 2011, à 631,1 millions de francs.

Les ventes de Sunrise  se sont accrues de 4,2% à 2,07 milliards de francs.

Les ventes de Sunrise se sont accrues de 4,2% à 2,07 milliards de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fort de la reprise de NextiraOne (Suisse), Sunrise a poursuivi sa croissance l'an passé. Alors que son chiffre d'affaires a franchi la barre des 2 milliards de francs, le numéro deux suisse des télécoms a dégagé un résultat d'exploitation (EBITDA) record, en hausse de 3,9% à 631,1 millions.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 2,07 milliards de francs, progressant de 4,2% au regard de 2011, a précisé vendredi l'opérateur établi à Zurich. La croissance organique, soit sans les revenus réalisés par la société NextiraOne (Suisse) acquise en novembre 2011, a atteint 0,9%.

La progression des ventes reflète une nouvelle fois l'acquisition de nouveaux abonnés dans la téléphonie mobile. A fin décembre 2012, Sunrise recensait ainsi 1,181 million de clients ayant contracté un de ses abonnements pour leur téléphone portable, un nombre en hausse de 6,9% au regard de 2011.

Pilier des affaires de Sunrise, le secteur de la téléphonie mobile a vu ses recettes progresser de 2,9% à 1,3 milliard de francs. Toutefois, au fil de l'exercice, les revenus se sont tassés, reflet d'une concurrence encore accrue avec le lancement d'une nouvelle base tarifaire par le premier opérateur helvétique Swisscom en juin.

2e semestre plus faible

Alors que le chiffre d'affaires dans la téléphonie mobile s'est encore étoffé de 5% au premier semestre au regard de la période correspondante de 2011 à 639 millions de francs, la progression a nettement ralenti au seconde semestre, les ventes ne gagnant plus que 0,8% à 669 millions. Un ralentissement qui a aussi pesé sur la rentabilité.

Ainsi, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a fléchi en deuxième partie d'année de 0,3% sur un an à 319 millions de francs, après avoir bondi de 8,5% à 312 millions au cours des six premiers mois. Le repli du 2e semestre est aussi dû aux charges liées aux mesures de restructuration.

Pour mémoire, l'opérateur zurichois a annoncé en octobre dernier une importante restructuration, laquelle prévoit notamment le licenciement de 140 personnes pour ramener son effectif à 1685 collaborateurs. A fin décembre, Sunrise employait au total 1705 salariés à plein temps, contre 2016 six mois auparavant et 1707 à l'issue de l'exercice précédent.

Le redimensionnement de l'entreprise concerne principalement les fonctions d'encadrement et d'état-major, mais touche également le réseau de points de vente, dont certains ont été fermés ces derniers mois. Ce programme doit permettre de réaliser des économies annuelles de près de 24 millions de francs, à compter de cette année.

Investissements continus

Dans les services de téléphonie fixe, les revenus ont eux aussi progressé sur l'exercice sous revue, passant de 535,3 à 579,7 millions de francs. L'expansion reflète ici l'acquisition de l'intégrateur de réseaux NextiraOne (Suisse) qui est venue renforcer l'activité de l'opérateur avec les clients commerciaux.

L'embellie a également été au rendez-vous dans les services internet, quoique de manière moins marquée. Le chiffre d'affaires a ainsi progressé à 178,2 millions de francs, contre 176,3 millions un an auparavant. La hausse s'explique par les abonnés gagnés avec le lancement, durant les premiers mois de 2012, de l'offre de télévision numérique.

Sur l'année sous revue, Sunrise TV a attiré 38'000 clients, dont le nombre a crû avec constance au cours des dix premiers mois de 2012. L'opérateur, qui a encore gagné 8000 nouveaux abonnés en fin d'année, estime avoir pu capter 12% des consommateurs ayant choisi une offre de télévision numérique au 4e trimestre.

Sunrise a aussi sensiblement accru ses investissements l'an passé, ceux-ci s'envolant de près de moitié ( 47,7%) à 224,9 millions de francs. Ceux-ci ont principalement porté sur l'extension du réseau UMTS ainsi que sur les projets pilotes pour le réseau de la dernière génération, appelé LTE, à Zurich et Zoug ainsi que dans les stations de Verbier (VS), Saas Fee (VS), Zermatt (VS), Flims (GR) et St-Moritz (GR).

Rentabilité stable

Sunrise prévoit d'étendre cette année la couverture LTE à 19 localités supplémentaires. L'opérateur entend encore augmenter ses investissements, pour les porter entre 270 et 280 millions de francs, afin d'assurer la poursuite de sa croissance. L'EBITDA devrait stagner, voire légèrement augmenter en 2013. (ats/nxp)

Créé: 08.03.2013, 08h00

Articles en relation

Changement à la tête de Sunrise

Départ Après avoir passé près de trois ans à la tête de Sunrise, Oliver Steil quitte le numéro deux suisse des télécommunications avec effet immédiat. Plus...

La ComCom regrette l'échec de la fusion Orange-Sunrise

Télécommunications Le président de la Commission fédérale de la communication, Marc Furrer, juge que les deux opérateurs auraient opposé au leader Swisscom une concurrence plus vive que jamais. Plus...

Sunrise a accru sa rentabilité après neuf mois

Télécommunications L'opérateur a augmenté son chiffre d'affaires de 5,9% malgré un marché tendu. Le résultat d’exploitation brut a progressé de 5,1%. Plus...

Sunrise va licencier 140 employés

Télécommunications Sunrise procède à une importante restructuration.La mesure affecte 7% de ses effectifs, soit un emploi sur quatorze. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.