Sunrise améliore ses résultats en 2014

TélécommunicationsMalgré une stabilité du nombre de ses clients, le numéro deux suisse des télécommunications a amélioré ses ventes et sa rentabilité.

Libor Voncina le directeur général de Sunrise.

Libor Voncina le directeur général de Sunrise. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sunrise a dégagé un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de francs, en progression de 3,1% sur un an, pour un résultat d'exploitation (EBITDA) en hausse de 2,8% à 638 millions de francs.

L'an passé, Sunrise a franchi plusieurs étapes clefs, s'est réjoui ce jeudi 26 mars à Zurich Libor Voncina, le patron de l'opérateur coté à la Bourse suisse depuis février dernier. L'entreprise établie dans la ville des bords de la Limmat a notamment tiré profit du lancement de nouvelles offres, de l'amélioration de la qualité de son réseau et de ses services.

A fin décembre, Sunrise comptait 3,3 millions de clients, un niveau comparable à celui de 2013, du fait du repli de la clientèle disposant d'une formule à prépaiement. En revanche, les abonnés au bénéfice d'un plan mensuel ont augmenté de 4,9% à quelque 1,32 million, conséquence de l'utilisation accrue des smartphones.

Sunrise a également enregistré une évolution favorable dans le domaine de services d'accès à internet à haut débit, lesquels sont parvenus à gagner des clients pour la première fois depuis le 3e trimestre 2012. L'offre de télévision numérique a également rencontré un certain succès, avec une clientèle en hausse de 44% à 107'000 abonnés.

Gros investissements

Dans la téléphonie mobile, le chiffre d'affaires a augmenté à 1,36 milliard de francs contre 1,26 milliard un an plus tôt. La téléphonie fixe a en revanche enregistré un repli, avec des revenus se tassant de 7% à 521 millions. Les revenus des services internet se sont inscrits à 204 millions de francs sur un an, en hausse de 3%.

L'exercice sous revue a également été marqué par d'importants investissements, avec un montant record de 356 millions de francs, soit plus d'un quart de plus que les 281 millions de 2013. La forte croissance reflète des dépenses accrues dans l'expansion du réseau mobile de la dernière génération (LTE) ainsi que dans la fibre optique.

Ayant atteint un pic l'an passé, les investissements devraient retrouver un niveau normal cette année, soit un montant situé entre 220 et 230 millions de francs, a ajouté le chef des finances, André Krause. Nettement supérieure aux montants dépensés dans le passé, cette somme suffit à maintenir le réseau à un standard de qualité élevé.

Sunrise a fortement réduit sa perte nette, celle-ci passant d'une année à l'autre de 82 à 8,4 millions de francs. André Krause s'est dit convaincu que le retour aux profits était en vue, sans toutefois préciser de date. Une amélioration rendue possible à la faveur de la récente entrée en Bourse (IPO) de l'opérateur.

Dette réduite

L'augmentation de capital liée à la cotation sur le marché des actions Sunrise a permis de réduire la dette de l'entreprise de 2,9 à 1,7 milliard de francs. De plus, l'opérateur a pu refinancer les crédits existant à des conditions nettement plus favorables.

A l'avenir, la charge d'intérêts devrait se réduire à quelque 45 millions de francs, contre 215 millions avant l'entrée en Bourse, a poursuivi André Krause. Toutefois, pour l'exercice en cours, ce montant devrait avoisiner les 62 millions, du fait que l'IPO n'est intervenue qu'en février.

Evoquant l 'avenir, M. Voncina a noté que l'entreprise entend poursuivre sa stratégie en se concentrant sur les investissements dans la technologie, le service clients et de nouveaux produits. Le Slovène a rappelé que le groupe escompte verser un dividende de 135 millions au titre de l'exercice 2015.

De l'avis de Libor Voncina, le changement de propriétaire intervenu chez le concurrent Orange, repris en février par la holding personnelle NJJ Capital de l'entrepreneur français Xavier Niel pour 2,8 milliards de francs, ne devrait pas changer la donne sur le marché suisse. Alors qu'avec Free Xavier Niel a pu lancer des offres à bas prix en France, la situation de départ sur le marché helvétique est différente.

Prime à la qualité

Orange dispose déjà de clients et d'un certain niveau d'endettement, lesquels fixent certaines limites, a noté Libor Voncina. De plus, la clientèle helvétique veut d'abord des services de qualité. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2015, 08h36

Articles en relation

L'action Sunrise devrait être cotée au plus tard le 6 février

Télécoms L'opérateur de télécommunications Sunrise compte parvenir à une capitalisation boursière comprise entre 2,8 milliards et 3,3 milliards de francs. Plus...

Sunrise a amélioré ses ventes

Télécommunications Malgré une baisse du nombre de clients, Sunrise a amélioré ses ventes au cours des neuf premiers mois de l'année. Plus...

Sunrise décroche La Poste comme nouveau client

Télécommunications La Poste passe de Swisscom à Sunrise pour l'ensemble de ses services de téléphonie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.