Sunrise prépare son entrée en Bourse

TélécommunicationsD’ici à la fin du printemps, le deuxième opérateur du pays devrait lever plus d’un milliard de francs auprès des investisseurs

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après Orange Suisse, racheté en décembre pour 2,8 milliards de francs par le milliardaire français Xavier Niel, Sunrise bouscule à son tour le marché suisse des télécoms. Le deuxième opérateur du pays (entre 24 et 28% de parts de marché), a en effet annoncé hier son entrée en Bourse pour la fin du premier semestre 2015 et son objectif de trouver près de 1,35 milliard de francs auprès des investisseurs.

Pour justifier l’ouverture de son capital, Sunrise évoquait hier un double objectif: «Saisir les opportunités de croissance qui pourraient s’offrir à l’avenir et renforcer considérablement son bilan.» Le niveau de l’endettement de l’opérateur intéressera effectivement de près les analystes qui se pencheront sur le dossier dans les jours à venir. «Combien de moyens le groupe devra-t-il mettre pour éponger ses dettes et combien en restera-t-il pour leur développement futur?», se demande Olivier Good, analyste spécialisé dans les nouvelles technologies à la banque privée UBP.

Pour le reste, il est encore trop tôt pour analyser le potentiel réel de cette IPO. «Il faudra attendre la semaine prochaine et le début du «road show» des banques d’investissements (ndlr: UBS, Deutsche Bank, Morgan Stanley et Berenberg) qui participent à cette entrée en Bourse pour véritablement comprendre les motivations de Sunrise», explique Yves Gallati, analyste financier à la banque Syz.

Ce dernier rajoute que «durant cette tournée des investisseurs, les établissements concernés ont pour mission de présenter le dossier de la manière la plus objective possible en montrant toutefois où seront les futurs vecteurs de croissance pour Sunrise». Pour 2014, l’opérateur de téléphonie mobile qui fait 2 milliards de chiffre d’affaires annuel et 621 millions de bénéfices opérationnels (EBITDA) affiche des résultats en hausse. «Sur les 2e et 3e trimestres 2014, les recettes ont augmenté de 3,8% sur un an et l’EBITDA a gagné 4,6% sur un an», souligne son communiqué. (24 heures)

Créé: 15.01.2015, 09h45

Articles en relation

Sunrise a amélioré ses ventes

Télécommunications Malgré une baisse du nombre de clients, Sunrise a amélioré ses ventes au cours des neuf premiers mois de l'année. Plus...

Orange Suisse repasse en mains françaises

Télécommunications La société britannique de participation Apax vend l'opérateur de télécommunications Orange Suisse pour 2,8 milliards de francs à la société holding NJJ Capital, qui appartient au patron de Free. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.