Passer au contenu principal

Swiss dans les chiffres rouges

Swiss a souffert, notamment, du renchérissement du pétrole brut. La compagnie est tombée dans les chiffres rouges au 1er trimestre 2012.

Swiss est tombée dans les chiffres rouges au 1er trimestre 2012.

La compagnie aérienne, détenue par le groupe allemand Lufthansa, a essuyé une perte opérationnelle de 4 millions de francs, contre un bénéfice de 16 millions un an plus tôt.

Les produits d'exploitation ont pourtant augmenté de 2% à 1,167 milliard de francs, a indiqué la compagnie jeudi dans un communiqué.

Swiss a souffert de la pression constante s'exerçant sur les revenus moyens, de l'impact négatif des taux de change et du renchérissement du pétrole brut. «La situation du marché reste préoccupante et la volatilité de notre secteur a atteint un niveau encore jamais égalé», a commenté le patron de Swiss Harry Hohmeister.

La compagnie a lancé en début d'année un programme d'amélioration des revenus. L'une des premières mesures a été de geler le recrutement de cadres. Le prix des billets a été légèrement augmenté sur le segment intercontinental. D'autres mesures sont à l'étude.

L'exercice 2012 s'annonce difficile. Swiss ne s'attend pas de si tôt à une reprise du marché. Les choses ne devraient pas non plus s'améliorer à court terme pour ce qui est du pétrole brut et des taux de change, estime Harry Hohmeister.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.