Swiss profite à fond du recul des prix du carburant

Transport aérienLe résultat d’exploitation de la filiale de Lufthansa a crû de 59% de janvier à septembre

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette année, Swiss profite à fond du recul du prix du kérosène. La preuve: la filiale de Lufthansa transporte plus de passagers, son chiffre d’affaires diminue, mais sa rentabilité augmente en force. Les efforts du personnel joueraient un rôle non négligeable.

Concrètement: au cours des neuf premiers mois de l’année, le résultat d’exploitation (avant intérêts et impôts) de la compagnie bâloise a progressé de 59%, à 401 millions de francs, par rapport à la même période un an plus tôt. Ses ventes ont baissé de 3% de janvier à septembre, à 3,823 milliards de francs, tandis que le nombre de voyageurs transportés a crû de 1,2% en comparaison annuelle. Tout cela avec des taux d’occupation des cabines plutôt stables et réjouissants: près de 84%.

Après l’effondrement des cours du brut, en été 2014, le prix du litre de kérosène a il est vrai chuté d’environ 45% en six mois. A un moment où le franc commençait en plus à devenir très fort. La part du carburant ne cesse pourtant d’augmenter dans les coûts fixes des compagnies occidentales: en moyenne 30% l’an dernier, contre seulement 15% en 2003. Simultanément, la part de la masse salariale tend à diminuer.

Swiss rappelle néanmoins que la pression des concurrents à bas coût et de la région du Golfe se fait toujours sentir. Son directeur général, Harry Hohmeister, s’est dit satisfait de ces résultats: «Ils confirment que nous sommes engagés sur la bonne voie. Nous redéfinirons néanmoins l’organisation de notre travail au sein du groupe Lufthansa dans la perspective d’une amélioration continue de notre compétitivité.»

Gros-porteurs tout neufs

Les grands investissements opérationnels, annoncés en mars 2013, ne sont pas remis en cause pour autant: neuf Boeing 777-300ER, tout neufs, seront ainsi mis en ligne au début de l’année prochaine. Ces grands changements dans la flotte seront accompagnés d’un passage de témoin important à la tête de la direction. Thomas Klühr succédera ainsi à Harry Hohmeister dès février.

Maison mère de Swiss, le groupe Lufthansa ne manque pas non plus de se distinguer en cette année 2015. Son bénéfice net a ainsi plus que triplé depuis le début de l’exercice par rapport à la même période un an plus tôt. La firme allemande signe en plus une véritable performance de rendement avec un résultat d’exploitation (avant intérêts et impôts) en hausse de 71% de janvier à septembre. Son chiffre d’affaires a dans le même temps progressé de 7,4%, à plus de 24 milliards. d’euros.

Jeudi les Bourses ont sanctionné à la baisse les deux groupes, victimes d’un véritable trou d’air. A Paris, l’action Air France-KLM (voir ci-dessous)a perdu 4,97%, à 6,41 euros, alors qu’à Francfort, celle de Lufthansa a plongé de 8,37%, à 13,09 euros

«Ces résultats constituent un atout»

Depuis un peu plus d’un an, Air France-KLM traverse de douloureuses épreuves. Le transporteur franco-néerlandais vient néanmoins de réussir de brillants résultats au troisième trimestre. Michel Polacco, spécialiste des questions aéronautiques pour les chaînes de Radio France, nous livre son analyse. Entretien.

Au troisième trimestre, Air France-KLM multiplie par plus de six son bénéfice net par rapport à la même période un an plus tôt. Cette performance est-elle davantage le fait de la sœur française ou de la batave?

Rappelons tout de même que les résultats du troisième trimestre sont en grande partie influencés par la croissance générale du trafic aérien dans le monde et la chute du prix du carburant. Donc toutes les compagnies d’aviation payant leur kérosène au prix fort en profitent. Pour une fois les compagnies du Golfe seront moins privilégiées. Il n’en est pas moins vrai que les efforts et les concessions du personnel de KLM tendent à tirer vers le haut les résultats du groupe depuis un certain temps.

Au troisième trimestre, Air France-KLM augmente ses bénéfices, sa rentabilité et son chiffre d’affaires. Ces résultats ne constituent-ils pas une nouvelle fort embarrassante dans un contexte de fortes tensions avec le personnel naviguant en France?

Au contraire. Ces résultats constituent un véritable atout. Négocier dans une situation de précarité financière autorise moins d’espoir de succès constructif. Mais n’oublions pas le grave endettement d’Air France-KLM! Il s’élève à plus de 5 milliards d’euros. Dans le contexte actuel, réduire de 8% à 10% les coûts de tout le personnel naviguant, au lieu des 17% initialement exigés, semble tout de même admissible pour toutes les parties. Il me paraît même possible d’arriver à un accord sur une telle mesure d’ici janvier. Un tel objectif requiert toutefois une direction moins arrogante et des syndicats moins démagogues. P.RK

Créé: 29.10.2015, 21h36

Articles en relation

Swiss accueille toujours plus de passagers

Transport aérien La compagnie helvétique a accueilli 12,47 millions de passagers dans ses avions au cours des neuf premiers mois de l'année 2015. Plus...

Turkish se profile comme un puissant allié de Swiss

Transport aérien La compagnie turque pourrait enfin devenir un allié clé de Lufthansa et de Swiss face à la concurrence, redoutable mais peu loyale à leurs yeux, d’Emirates, d’Etihad et de Qatar Airways. Plus...

Un nouveau directeur général pour Swiss

Transport aérien L'Allemand Thomas Klühr a été désigné mercredi pour piloter la compagnie aérienne à partir de février 2016. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...