Swiss a réussi une superbe performance l’an dernier

AviationThomas Klühr, président du directoire de Swiss, a annoncé un bénéfice en hausse de 34%, à 453 millions de francs.

Le bénéfice d’exploitation de la compagnie aérienne bâloise a augmenté de plus d’un tiers.

Le bénéfice d’exploitation de la compagnie aérienne bâloise a augmenté de plus d’un tiers. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le franc fort et le ralentissement de l’économie mondiale pèsent sur l’économie helvétique. La forte chute des cours du brut et des prix des carburants depuis juin 2014 profitent néanmoins aux transporteurs aériens. Swiss International Air Lines n’a donc pas raté l’occasion de réussir une superbe performance et de battre un record au cours de l’exercice écoulé.

Le transporteur bâlois a ainsi annoncé hier un bénéfice d’exploitation (EBIT, revenus avant intérêts et impôts) en hausse de 34% par rapport à celui de l’année précédente, à 453 millions de francs. Ce résultat atteste d’autant plus les capacités de rentabilité de Swiss que son chiffre d’affaires a lui-même diminué de 3,5%.

D’autres éléments incitent à se réjouir. Tandis que les capacités de la filiale de Lufthansa, exprimées en sièges/kilomètres, ont crû de 1,1% sur l’ensemble de son réseau, le nombre de passagers transportés par kilomètre a lui-même aussi progressé de 0,8%. La progression de ce rapport s’avère il est vrai absolument nécessaire dans un contexte de concurrence acharnée, notamment dans le domaine des court-courriers. Celui des long-courriers n’est d’ailleurs de loin pas épargné.

Le taux d’occupation global des appareils de Swiss est quoi qu’il en soit resté relativement élevé et presque stable à 83,4%. Tout n’est toutefois pas rose dans les comptes de la compagnie née avec l’horaire d’été de 2002 et absorbée trois ans plus tard par le géant allemand à la grue.

Centaines de nouveaux jobs

Les chiffres du quatrième trimestre le prouvent. Les ventes du transporteur ont ainsi régressé de 6% par rapport à la même période un an plus tôt. Le secteur du fret, le plus directement frappé par l’adversité conjoncturelle, a lui-même particulièrement souffert au cours des trois derniers mois de l’année: le nombre de tonnes de marchandises transportées par kilomètre a en effet chuté de 10,2% et le taux de remplissage des appareils a diminué de 3,3 points de pour-cent.

«Les difficultés rencontrées en 2015 persisteront cette année. Notre offre devra encore mieux être adaptée en fonction des besoins des clients et des synergies seront recherchées au sein du groupe Lufthansa», prévient Thomas Klühr, président du directoire de Swiss et successeur de Harry Hohmeister depuis le 1er février.

L’entreprise a tout de même confirmé hier de très bonnes nouvelles: les investissements dans la modernisation de sa flotte susciteront 500 nouveaux postes en trois ans (la compagnie emploie actuellement 8564 collaborateurs, dont 224 basés à Genève Aéroport). Il s’agira du personnel naviguant lié à l’exploitation de neuf Boeing 777 300-ER, voués aux long-courriers, et de trente Bombardier CSeries 100. Un avion de 110 places d’une firme canadienne décidée à tailler des croupières à Airbus et Boeing.

Lufthansa se porte bien

Ultime élément rassurant: la maison mère s’en sort plutôt bien après un exercice marqué par des grèves à répétition. Lufthansa a ainsi réussi un bénéfice net de 1,87 milliard de francs et un EBIT en hausse de 55%.

Créé: 18.03.2016, 08h43

Articles en relation

L'internet en vol chez Swiss coûtera très cher

Aviation La compagnie aérienne proposera téléphonie et connexion internet sur ses nouveaux Boeing 777. Mais gare aux prix! Plus...

Swiss propose deux nouvelles destinations

Transport aérien Deux nouvelles destinations pour Swiss. L'aéroport de Genève reliera Lamezia Terme, en Calabre, et celui de Zurich la ville d'Alicante, en Espagne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...