Syngenta acquiert la société américaine Pasteuria Bioscience

AgrochimiePour 80 millions de francs suisses, le groupe agrochimique bâlois Syngenta acquiert la société américaine Pasteuria Bioscience, spécialisée dans la lutte contre les nématodes, sortes de vers parasites.

Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe agrochimique bâlois Syngenta acquiert la société américaine Pasteuria Bioscience, spécialisée dans la lutte contre les nématodes, sortes de vers parasites. Le montant de la transaction est chiffré à 86 millions de dollars (80 millions de francs).

L'accord prévoit des paiements supplémentaires pouvant aller jusqu'à 27 millions de dollars, a précisé Syngenta mercredi dans un communiqué. La firme bâloise et la société américaine étaient déjà engagées dans un partenariat depuis 2011 pour développer et commercialiser des produits biologiques de lutte contre les nématodes, qui causent des dégâts considérables à toutes les cultures.

Ces technologies utilisent la bactérie Pasteuria, présente à l'état naturel dans le sol. Un premier produit de traitement des semences contre le nématode à kystes du soja doit être lancé sur le marché américain dès 2014.

Selon Syngenta, l'acquisition de Pasteuria Bioscience facilitera l'introduction de traitements qui compléteront son offre actuelle de nématicides chimiques pour toute une série de cultures comme le soja, le maïs, les céréales, les betteraves sucrières ou les légumes.

(ats/nxp)

Créé: 19.09.2012, 08h11

Articles en relation

Syngenta rachète une activité à l’américain DuPont

Agrochimie Le montant de la transaction entre les groupes bâlois et américain s'élève à 119,6 millions de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.