Les tenues décontractées sont tolérées sous conditions

Bureau Bien que moins strict, le code vestimentaire en entreprise a toujours autant de poids. Mais dans certains secteurs, le «casual Friday» s'étend au reste de la semaine.

Franck Riboud, président de Danone, porte peu la cravate. Ici à la présentation des résultats du groupe en 2011.

Franck Riboud, président de Danone, porte peu la cravate. Ici à la présentation des résultats du groupe en 2011.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les températures estivales prennent l’ascenseur. Et avec elles, l’envie d’échanger tailleurs et costumes contre des tenues plus légères pour se rendre au bureau. Tongs, robes, shorts : le registre vestimentaire devient globalement plus décontracté dans les entreprises, observe Le Figaro. Mais des secteurs demeurent hermétiques à tout changement de garde-robe professionnelle.

C’est notamment le cas pour les secteurs bancaires et commerciaux. Certains employeurs se montrent très stricts quant à l’apparence de leurs salariés. Le quotidien français mentionne à titre d’exemple le guide de bonnes manières vestimentaires, élaboré par UBS à fin 2010.

Shorts, tongs et robes condamnés

Au bureau, le «dress code» doit s’adapter aux conditions de travail. Exemple avec la climatisation. «Si les locaux ne sont pas climatisés, le bien-être des employés prime», souligne un cabinet de recrutement. «Du moment qu’on ne donne pas l’impression d’aller à la plage», ajoute un autre expert.

Or, «même en l’absence d’un règlement intérieur strict sur cette question, l’image de marque est parfois tellement forte à l’intérieur d’un groupe que les employés ressentent cette pression et soignent leur apparence en conséquence». Les sondages confirment ce refus vis-à-vis des tenues décontractées. Selon l’agence d’intérim Adecco, une grande majorité de salariés américains condamnent les shorts, tongs et autres robes sur le lieu de travail, quelque soit le secteur. Même sentiment chez les Européens pour qui porter des tongs au bureau ternit l’image professionnelle, d’après une récente étude du cabinet Monster.

Le «casual Friday» se propage

Pourtant, dans d’autres secteurs, l'habit décontracté a pris le dessus. Même les directeurs s’y mettent : depuis quelques années, le président de Danone Franck Riboud porte peu la cravate. Le «casual Friday» américain, qui permet aux employés d’échanger leurs costumes contre des jeans tous les vendredis, s’est largement étendu en Europe ces dernières années. Des spécialistes observent qu’il se propage de plus en plus aux autres jours de la semaine, notamment dans la publicité et dans les entreprises du web.

Créé: 03.08.2012, 14h22

Articles en relation

Au bureau, on passe plus de 600 heures sur nos e-mails

Gestion Les réseaux sociaux, un meilleur canal pour la communication des entreprises selon une étude, réduiraient de 25% la masse des messageries électroniques. Plus...

Ces entreprises qui réussissent... sans patrons

Hiérarchie Exit les dirigeants! Des firmes appliquent un management «plat» où les collaborateurs fixent eux-mêmes heures de travail et salaires. Et ça marche. Plus...

Des employeurs offrent des vacances à volonté

Start-up Offrir des congés illimitées et payés à ses employés est une politique choisie par certaines start-up californiennes. Avec des effets qui ne sont pas forcément ceux qu’on croit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.