Passer au contenu principal

Transformé, CIEL Electricité a rechargé ses accus en courant fort

L’entreprise de 70 ans en difficulté, devenue une SA et recapitalisée, a été relancée. 150 emplois ont été maintenus

Alain Guttmann, président du Conseil d’administration du Groupe Bobst et repreneur de l'entreprise CIEL Electricité
Alain Guttmann, président du Conseil d’administration du Groupe Bobst et repreneur de l'entreprise CIEL Electricité

En panne de courant il y a un peu plus d’un an, dans les chiffres rouges, l’entreprise CIEL Electricité a repris vie à l’heure où elle fête ses 70 ans. L’ancienne coopérative, transformée en société anonyme et recapitalisée par Alain Guttmann, le président du conseil d’administration du Groupe Bobst, vient d’inaugurer ses nouveaux locaux à la rue Sévelin à Lausanne, réunissant toutes les équipes, les dépôts et l’administration sur le même site.

Reprises de concurrents

Cette transition ne s’est pas faite sans douleur. L’entreprise née d’une volonté sociale et égalitaire des coopérateurs, salariés mais aussi coopératives d’habitations et syndicats, a compté jusqu’à 270 collaborateurs en 2010 suite à des reprises de concurrents mal en point dans les cantons de Neuchâtel et de Genève. Mais elle-même a accumulé les difficultés financières. «Le marché, bien qu’en croissance, est devenu plus concurrentiel ces dernières années avec une baisse très substantielle des prix, donc des marges pour les électriciens, explique le repreneur. Les coopérateurs n’ayant pas de capacité ou de volonté de refinancement suffisantes, ils ont donc accepté de transformer l’entreprise en société anonyme pour faciliter un financement».

«Nous sommes actuellement, vu nos derniers succès, en période d’embauche»

Alain Guttmann, administrateur professionnel de sociétés et fondateur de CapD Consulting, active dans le conseil stratégique et la restructuration d’entreprises, s’est ainsi vu confier le mandat de cette transformation en mars 2016. Il a recapitalisé la société – il détient dés­ormais 90% du capital – et lancé l’an dernier une importante restructuration par diverses mesures visant à réduire les coûts de 30%. Se concentrant désormais sur le canton de Vaud, l’entreprise, qui comptait 160 collaborateurs au début de l’opération, est passée à 120 au premier semestre 2016 avant de remonter aujourd’hui à plus de 150 employés.

«Nous sommes actuellement, vu nos derniers succès, en période d’embauche», indique le patron de l’entreprise qui ne prévoit pas pour l’heure de s’en désengager. La société leader romande dans les domaines des installations électriques veut rétablir ses fonds propres et continuer à se développer dans ses activités à forte valeur ajoutée: domotique, sécurité, économies d’énergie, télécoms/IT… CIEL Electricité, qui a réduit son chiffre d’affaires de 26 millions de francs à 20 millions, est déjà redevenue profitable. Grâce notamment à d’importants mandats comme le siège de Nestlé ou les nouveaux blocs opératoires du CHUV.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.