Le hit-parade des meilleurs employeurs romands

ClassementLe magazine économique Bilan a classé les 30 entreprises où il fait bon travailler en Suisse romande. Multinationales, banques, assurances, construction, immobilier, PME et entités publiques... Palmarès.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Salaires, remboursement de frais de crèche, salle de sport, formation continue, promotion de l’égalité… Le magazine Bilan propose cette semaine un classement des 30 meilleurs employeurs romands (voir ci-dessus). Pour y parvenir, les enquêteurs ont envoyé aux principales sociétés de la région un questionnaire traitant de onze thématiques. Quelque 90 d'entre elles ont répondu à l'appel.

Les conclusions de l’enquête relèvent que les entreprises concurrentes offrent généralement des conditions d’emploi proches les unes des autres. Autre constat: des thématiques nouvelles deviennent incontournables, à l'instar de l’aménagement du temps de travail, du retour à l’emploi encadré, de la formation proactive des jeunes, du développement durable et de la responsabilité sociale.

De grandes disparités demeurent par contre dans certains domaines, à l’exemple du congé maternité (de sept mois à l’UBS par exemple). Enfin, le temps partiel semble continuer sa progression et s’étend désormais à tous les secteurs.

Bilan dresse ce classement pour la quatrième fois. D’autres catégories devraient s’ajouter au prochain cru, indiquent les enquêteurs, comme l’horlogerie, l’hôtellerie ou encore les organisations internationales.

Créé: 11.04.2012, 11h10

Articles en relation

Le chômage a reculé dans tous les cantons romands

Marché du travail Par rapport au même mois de l'année précédente, le chômage a baissé de 8513 personnes (-6,3%) en Suisse. Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé en Suisse romande le mois dernier, en mars. Plus...

La durée du travail a baissé d’un tiers depuis 1950

Statistique Une nouvelle étude vient montrer qu’en Suisse, le temps de travail a diminué plus fortement que ne le pensaient les spécialistes. Une bonne leçon, selon ses auteurs. Plus...

Les acquis doivent être transformés en diplômes

Employés sans formation Le syndicat Travail.Suisse veut que la Confédération reconnaisse mieux les acquis. Il s'appuie sur une étude montrant qu'en Suisse, 50'000 employés non diplômés pourraient obtenir un certificat fédéral de capacité (CFC). Plus...

Le patronat rejette les normes voulues par les syndicats

Marché du travail Il rejette les normes rigides voulues par les syndicats comme des salaires minimums ou des mesures de protection pour les dénonciateurs (whistleblowers). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.