Volkswagen souffre toujours du dieselgate

AutomobileLe groupe a passé une provision de 1,6 milliard d'euros au premier semestre pour couvrir les possibles coûts juridiques.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen a publié jeudi une nouvelle chute de son bénéfice net au deuxième trimestre. Il a souffert d'une provision supplémentaire pour faire face au scandale du diesel.

La firme a dégagé un bénéfice net part du groupe en repli de 57% au deuxième trimestre à 1,16 milliard d'euros (1,26 milliard de francs).

Le mastodonte allemand a précisé avoir passé une provision de 1,6 milliard d'euros au premier semestre pour couvrir les possibles coûts juridiques liés à l'affaire des moteurs diesel truqués. Jusqu'ici, il avait simplement annoncé avoir pâti au premier semestre d'une provision exceptionnelle de 2,2 milliards d'euros, dont une grande partie en lien avec les risques juridiques du dieselgate en Amérique du Nord.

«Compte tenu de (cette) charge, nous pouvons être satisfaits du résultat au premier semestre», a estimé dans un communiqué le patron du groupe, Matthias Müller.

«D'énormes efforts nécessaires»

Cette nouvelle provision vient s'ajouter aux 16 milliards déjà mis de côté en 2015 et qui avaient fait passer dans le rouge les comptes de Volkswagen, avec une perte nette annuelle de 1,6 milliard d'euros, la première depuis plus de vingt ans.

«D'énormes efforts seront encore nécessaires pour amortir les charges liées à la thématique du diesel», a averti jeudi le directeur financier Frank Witter.

Le groupe allemand aux douze marques dont Audi, Porsche et Seat avait déjà dévoilé en avance, le 20 juillet, une partie de ses résultats pour l'ensemble du premier semestre, meilleurs qu'attendu, ce qui lui avait valu d'être applaudi en Bourse.

Action en baisse

Les chiffres détaillés communiqués jeudi étaient au contraire reçus avec froideur par les investisseurs. A 08h30 à la Bourse de Francfort, le titre Volkswagen était en bas de l'indice Dax et cédait 1,76% à 126,45 euros.

Le constructeur souligne l'amélioration des résultats de la marque Volkswagen au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre, à la faveur d'une embellie sur le marché européen de l'automobile ainsi qu'aux effets de son programme de restructuration. Cette marque, l'un des piliers du groupe, est en première ligne dans l'affaire du diesel et est, depuis plusieurs années, à la peine en termes de rentabilité.

Feu vert américain

La voie commence à se dégager pour le groupe aux Etats-Unis, où a éclaté le scandale en septembre 2015. La justice américaine a donné mardi son feu vert préliminaire au plan d'indemnisation de 14,7 milliards de dollars soumis par Volkswagen dans ce litige.

Mais cela ne règle que le volet civil de l'affaire, pas les poursuites au pénal dont Volkswagen fait l'objet aux Etats-Unis. Et le groupe reste confronté à une cascade de poursuites et d'enquêtes dans le reste du monde, notamment en Europe ou au Canada.

Volkswagen avait avoué en septembre 2015 avoir truqué au total 11 millions de voitures dans le monde afin de les faire passer pour moins polluantes qu'elles ne l'étaient vraiment. (ats/nxp)

Créé: 28.07.2016, 11h16

Articles en relation

Volkswagen fait son mea culpa

Union européenne Sous le feu des critiques après le scandale des moteurs diesel truqués, la marque allemande a présenté ses excuses, mercredi. Plus...

VW mis en examen en Espagne pour escroquerie

Scandale Volkswagen L'affaire des moteurs truqués du constructeur allemand a également des répercussions juridiques dans la péninsule ibérique. Plus...

VW peut réparer les voitures exclues du plan

Dieselgate Volkswagen propose de remettre aux normes les 85'000 véhicules exclus du plan d'indemnisation de 10 milliards. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.