L'Espagne et ses encombrantes villes-fantômes

ImmobilierL'Espagne avait beaucoup misé sur l'immobilier mais l'éclatement de la bulle a eu raison de ses ambitions. Restent sur son territoire de nombreuses villes-fantômes et chantiers inaboutis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bill Gates, le fondateur de Microsoft, avait surpris son monde fin octobre en annonçant un investissement de 113,5 millions d'euros dans le groupe de construction ibérique FCC.

Madrid a rapidement salué cette décision, la présentant comme un signe de l'attractivité retrouvée de l'Espagne. Et le gouvernement annonçait peu après que le pays était officiellement sorti de deux ans de récession.

Il n'en reste pas moins que l'Espagne continue de garder sur son territoire les cicatrices de la folie immobilière qui s'est emparée d'elle durant la première décennie du nouveau millénaire.

Qu'il est loin, le temps où José María Aznar, alors Premier ministre, déclarait: «nous construirons l'année prochaine 650'000 nouveaux logements, soit plus que la France et l'Allemagne réunie». C'est le 27 novembre 2003. Dès juin 2007, la construction s'effondrait et les ventes d'immobilier ancien piquait du nez. Le secteur reste sinistré à l'heure actuelle.

(nxp)

Créé: 28.11.2013, 09h23

Articles en relation

L’Andalousie bloque l'expulsion d’une famille endettée

Espagne La première expulsion d’une famille qui ne pouvait plus rembourser son prêt immobilier a été stoppée par le gouvernement régional. La mesure inquiète Bruxelles. Plus...

Les Russes se ruent sur l'immobilier de luxe espagnol

Résidences Noyées dans la végétation d'une côte sauvage qui surplombe la Méditerranée, les villas de rêve du village espagnol de Playa de Aro sont devenues le refuge d'une clientèle russe en quête de luxe et de calme. Plus...

Près de 40'000 logements saisis en Espagne

Crise Près de 40'000 logements ont été saisis en 2012 à la suite d'impayés, a annoncé vendredi la Banque d'Espagne qui a mené une enquête inédite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...