Les Etats-Unis misent sur un répulsif bâlois

EconomieLa firme bâloise Evolva a décroché un contrat avec le gouvernement américain pour créer un produit contre le virus Zika ou la maladie de Lyme.

Le répulsif doit protéger contre les moustiques porteurs de maladies, comme le virus Zika.

Le répulsif doit protéger contre les moustiques porteurs de maladies, comme le virus Zika. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La société biotechnologique bâloise Evolva a décroché un contrat de 8,35 millions de dollars (7,85 millions de francs) du gouvernement américain. L'opération porte sur le développement d'un nouveau produit contre le virus Zika ou la maladie de Lyme.

Le contrat, d'une durée de 18 mois, peut démarrer immédiatement, a indiqué Evolva lundi. La société basée à Reinach (BL) va développer un répulsif d'une nouvelle génération pour protéger contre les moustiques porteurs de certaines maladies comme le virus Zika ou des tiques porteuses de la borréliose.

Le principe actif du produit est le nootkatone qui se trouve dans la peau du grapefruit, l'écorce du cyprès d'Alaska ou se fabrique par la fermentation de levure, précise le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 11.09.2017, 09h58

Articles en relation

Le Zika, arme potentielle contre le cancer

Santé Le virus Zika pourrait détruire les cellules du glioblastome, un cancer du cerveau très agressif, révèle une étude publiée mardi. Plus...

Des moustiques contre la dengue et le zika à Rio

Brésil Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés mardi à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. Plus...

Zika: malformations congénitales en hausse

Santé Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.