Passer au contenu principal

Ethos sollicite la justice pour contrer Saint-Gobain

«Le groupe français ne chercherait qu’à faire disparaître un concurrent», selon le président de la fondation genevoise.

Selon Dominique Biedermann, président d’Ethos, «Saint-Gobain ne chercherait qu’à faire disparaître un concurrent».
Selon Dominique Biedermann, président d’Ethos, «Saint-Gobain ne chercherait qu’à faire disparaître un concurrent».
Keystone

L’affaire «Sika», du nom de cette firme zougoise, leader mondial des produits chimiques de construction, suscite un nouveau rebondissement, particulièrement surprenant. En sa qualité d’actionnaire, la fondation genevoise Ethos a en effet sollicité la justice pour favoriser l’échec du fameux plan du 8 décembre 2014. A cette date, les héritiers de feu Romuald Burkard, le dernier descendant du fondateur de Sika AG demeuré à la tête de l’entreprise, et Compagnie de Saint-Gobain SA ont en effet annoncé une transaction historique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.