Passer au contenu principal

Une étude Ikea révèle un Röstigraben du logement

L’habitation ne remplit pas la même fonction pour un Zurichois et pour un Lausannois, rappelle la troisième étude «Life at home».

En Suisse même, se loger ne signifie pas la même chose selon les régions linguistiques.
En Suisse même, se loger ne signifie pas la même chose selon les régions linguistiques.
DR

Un certain Röstigraben existe entre Suisses romands et alémaniques à propos du rôle et des sentiments que les deux communautés linguistiques les plus importantes du pays éprouvent sur leur logement, selon la troisième étude annuelle Life at homed’Ikea, dévoilée hier aux médias. Le groupe d’ameublement s’en inspire pour coller au mieux aux désirs de sa clientèle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.