Une étude Ikea révèle un Röstigraben du logement

Etude marketing L’habitation ne remplit pas la même fonction pour un Zurichois et pour un Lausannois, rappelle la troisième étude «Life at home».

En Suisse même, se loger ne signifie pas la même chose selon les régions linguistiques.

En Suisse même, se loger ne signifie pas la même chose selon les régions linguistiques. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un certain Röstigraben existe entre Suisses romands et alémaniques à propos du rôle et des sentiments que les deux communautés linguistiques les plus importantes du pays éprouvent sur leur logement, selon la troisième étude annuelle Life at home d’Ikea, dévoilée hier aux médias. Le groupe d’ameublement s’en inspire pour coller au mieux aux désirs de sa clientèle.

Ainsi, la définition de ce qu’est un «chez-soi» n’est pas la même pour le demi-millier de Lausannois, et le bon millier de Zurichois sondés par le groupe d’ameublement suédois. Les Zurichois définissent à 49% leur «maison» comme étant l’endroit où se trouvent les plus importantes relations sociales. Les Lausannois ne sont que 29% à partager cet avis.

Cliquez sur l'image pour voir le troisième rapport Life at home

Sécurité importante

Pour les Latins, un chez-soi est avant tout un espace physique, fermé, une définition qui ne trouve l’approbation que de 16% des Alémaniques. Autour de 20% des sondés des deux villes estiment que «la maison» se définit comme l’endroit où on garde ses objets les plus importants. Le nomadisme des temps modernes retrouve sûrement ici son expression.

Quant à l’impression que les deux communautés développent le plus face à leur logement, elles affirment à plus de 80% qu’elles s’y sentent en sécurité.

De plus, un logement idéal doit être spacieux et facile à entretenir pour les Zurichois. Pour les Lausannois, ce doit être avant tout un endroit où on a du plaisir à se retrouver. Il doit être aussi spacieux, et accueillant.

On se sent à la maison dans son habitation du côté nord de la Sarine parce qu’on y passe du temps avec ses amis et sa famille, parce qu’on y cuisine et qu’on y a installé des plantes vertes et des fleurs. Du côté romand, le sentiment de se trouver chez soi est atteint à l’aide d’une décoration artistique, en deuxième position parce qu’on y passe du temps avec ses proches, et ensuite parce qu’on y cuisine.

Des voisins satisfaisants

Et les relations avec le voisinage? Elles sont jugées comme satisfaisantes par une majorité des sondés des deux cités. Et, air du temps oblige, de ce côté comme de l’autre de la Sarine, ce sont les nouvelles technologies de communication comme le smartphone et les tablettes qui sont jugées comme l’obstacle le plus important pour alimenter et maintenir les relations avec ses proches dans le même logement.

Créé: 24.08.2016, 08h11

Articles en relation

«Sauvez les étagères», le nouveau combat des Facebookers

Internet Des internautes de toute l'Europe réagissent à la future disparition d'un modèle de meuble Ikea. Plus...

Ikea est si célèbre qu'un musée lui est consacré

Suède C'est dans les murs du tout premier magasin de la chaîne que les visiteurs sont attendus, dans le sud du pays. Plus...

Bon bilan pour le suédois en Suisse

Après une baisse des recettes de 1,3% à 1,03 milliard de francs sur l’exercice 2014-2015 décalé se terminant à la fin d’août, par rapport à l’année précédente, Ikea Suisse a fait part hier «d’une hausse des recettes de 3% en valeur sur l’année 2015-2016, et de 3 à 4% en termes de volumes», selon sa directrice Simona Scarpaleggia.

A partir du 1er septembre, le groupe d’ameublement d’origine suédoise vendra pour la première fois dans huit de ses neuf magasins suisses des installations photovoltaïques (à Aubonne dès novembre). Il faut compter 18'200 francs tout compris pour une installation de 30 mètres carrés suffisante pour couvrir la consommation d’électricité d’une famille suisse de quatre personnes, a précisé le groupe d’ameublement. Selon Ikea, le potentiel en Suisse est grand, car seuls 3% des maisons individuelles suisses en sont équipées, alors que cet investissement est maintenant rentable.

T.T.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.