Passer au contenu principal

L'euro reste au-dessus de 1fr.10

Une possible restriction de la marge de manoeuvre de la Banque centrale européenne par la cour constitutionnelle de Karlsruhe ne pèse pas (encore) sur l'euro.

Jens Weidmann, président de la banque centrale allemande avant l'audition du publique par la Cour consitutionnelle allemande ce mardi à Karlsruhe de la légalité des achats par la Banque centrale européenne d'obligations d'Etats européens en difficultés.
Jens Weidmann, président de la banque centrale allemande avant l'audition du publique par la Cour consitutionnelle allemande ce mardi à Karlsruhe de la légalité des achats par la Banque centrale européenne d'obligations d'Etats européens en difficultés.
EPA

En milieu de journée mardi, le cours de change franc/euro restait au-dessus de 1 fr. 10 pour 1 euro (1 fr. 1029, +0,13%, à 12h03). L'euro ne se dévalue pas par rapport au franc.

Pourtant, la cour fédérale constitutionnelle de Karlsruhe a ouvert ce matin une séance pour débattre du programme «OMT». Ce sont les «opérations monétaires sur titres» que la Banque centrale européenne (BCE) a lancé en 2012 et qui lui a permis d'acheter les emprunts d'Etats les moins appréciés, particulièrement d'Espagne et d'Italie, pour éviter que ces pays ne s'écroulent comme la Grèce.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.