Passer au contenu principal

SuisseExcédent de recettes pour la ville de Zurich

L'année 2018 s'est bouclée sur une note positive à Zurich. Outre un excédent de 107,8 millions de francs, la ville a pu réduire sa dette de près de 250 millions.

Le chef du département des finances de la ville Daniel Leupi s'est dit satisfait des comptes 2018.
Le chef du département des finances de la ville Daniel Leupi s'est dit satisfait des comptes 2018.
Keystone

Les comptes 2018 de la ville de Zurich bouclent avec un excédent de 107,8 millions de francs, soit 153,4 millions de mieux que prévu au budget. Les recettes fiscales sont en très légère hausse par rapport à 2017.

Le résultat est à nouveau satisfaisant, a indiqué le chef du département des finances de la ville Daniel Leupi. L'exécutif veut poursuivre sa politique financière afin que Zurich reste attractive pour les citoyens et l'économie.

Les recettes totales se sont élevées à 8,96 milliards de francs. Les investissements nets ont atteint 916,2 millions de francs (1,08 milliard au budget) avec un degré d'autofinancement de 104,1%, soit 35,1 points de pourcentage de mieux qu'au budget.

Dette réduite

Grâce à ce haut degré d'autofinancement, la ville a pu réduire sa dette de près de 250 millions de francs. Depuis 2014, la dette a diminué de 1,146 milliard de francs. Le capital propre s'élève à 1,276 milliard de francs à fin 2018 (1,168 milliard à fin 2017).

Les recettes fiscales totales ont atteint 2,946 milliards de francs, soit 48,4 millions de plus qu'en 2017. Les recettes fiscales des personnes physiques se sont élevées à 1,546 milliard de francs et celles des personnes morales à 986,3 millions.

Hausse des charges

La croissance de la ville provoque une augmentation des charges et exige de nouveaux investissements. L'exécutif s'efforce d'assurer les recettes nécessaires afin d'autofinancer la hausse des dépenses, tout en essayant de réduire la dette et de disposer d'un capital propre suffisant pour avoir une marge de manoeuvre en cas de détérioration de la situation.

Le plan financier 2019-2022 prévoit de légers déficits pour 2021 (47 millions) et 2022 (94 millions). L'entrée en vigueur de la réforme de l'imposition des entreprises va provoquer une importante baisse des recettes fiscales pour la ville de Zurich. Les négociations ont toutefois permis d'obtenir une meilleure compensation de la part du canton.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.