Un ex-négociant d'UBS arrêté pour manipulations

Etats-Unis Accusé d'avoir manipulé les prix des métaux précieux, l'ancien collaborateur de la banque suisse risque jusqu'à 25 ans de prison.

(Image d'illustration) UBS continue de coopérer avec les autorités, également dans le cas de ses ex-employés. (Dimanche 17 septembre 2017)

(Image d'illustration) UBS continue de coopérer avec les autorités, également dans le cas de ses ex-employés. (Dimanche 17 septembre 2017) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un ancien négociant de métaux précieux d'UBS a été arrêté cette semaine aux Etats-Unis. Des manipulations des prix des métaux précieux lui sont reprochées.

Audience le 22 septembre

Le numéro un bancaire helvétique s'est lui-même déjà entendu en 2015 avec le Département américain de la justice (DoJ). Il a pu échapper aux poursuites judiciaires pour manipulations de devises et de métaux précieux en s'acquittant d'une peine pécuniaire.

UBS continue de coopérer avec les autorités, également dans le cas de ses ex-employés, a indiqué dimanche à l'ats la grande banque, confirmant une information parue dans le SonntagsBlick. L'agence Bloomberg avait préalablement fait état de l'arrestation de l'ancien négociant de la banque, qui risque jusqu'à 25 ans de prison. Une audience préliminaire doit se tenir le 22 septembre.

Interdits de négoce

En Suisse, les manipulations des prix des métaux précieux s'étaient aussi retrouvées dans le collimateur de la Commission de la concurrence (COMCO), qui avait ouvert une enquête. L'Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA) avait, elle, interdit de négoce six ex-responsables d'UBS. Contactée par l'ats, la FINMA n'a pas souhaité faire de commentaire concernant la question de savoir si l'homme aujourd'hui poursuivi fait partie de ceux-ci. (ats/nxp)

Créé: 17.09.2017, 12h58

Articles en relation

Le franc s'affaiblit après les annonces de la BNS

Suisse La Banque nationale suisse a révisé sa prévision de croissance du PIB helvétique à environ 1% en 2017, contre 1,5% en juin. Plus...

Un oligarque porte plainte contre Credit Suisse

Economie Bidzina Ivanishvili, ex-premier ministre géorgien, a déposé mardi une plainte pénale contre la banque pour négligences. Plus...

Une banque empêchée de fournir ses données

Suisse-Etats-Unis Le Tribunal fédéral a donné raison à un collaborateur d'une banque zurichoise qui avait fourni aux USA des données à son sujet. Plus...

Credit Suisse ne fera plus affaire avec Maduro

Venezuela La banque helvétique a interdit à ses traders d'effectuer des transactions relatives à la dette du Venezuela. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.