L'ex-patron de VW visé par la justice allemande

DieselgateLe parquet de Brunswick a annoncé avoir étendu une enquête déjà en cours à Martin Winterkorn, soupçonné de fraude dans l'affaire des moteurs truqués.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Martin Winterkorn, déjà visé par une enquête sur des soupçons de manipulation de cours, s'était défendu la semaine dernière des accusations de dissimulation devant une commission parlementaire allemande, affirmant n'avoir rien su du trucage des moteurs diesel avant que le scandale n'éclate en septembre 2015.

«En raison des résultats actuels de l'enquête, le nombre de personnes inculpées a été élargi de 21 à 37 désormais. Parmi elles se trouve Martin Winterkorn», a déclaré le parquet dans un communiqué ce vendredi.

Selon le parquet allemand, les investigations menées, les données saisies par les enquêteurs ainsi que les auditions de témoins apportent des «éléments suffisants» laissant penser que Martin Winterkorn a pu avoir été au courant plus tôt qu'il ne l'a dit de la tricherie.

«M. Qualité»

Volkswagen avait admis en septembre 2015 avoir manipulé un logiciel sur 11 millions de ses véhicules dans le monde pour les faire passer pour moins polluants, une affaire révélée aux Etats-Unis.

Peu après ces révélations, Martin Winterkorn, réputé pour son perfectionnisme et surnommé «M. Qualité» au sein du groupe, avait annoncé sa démission.

Volkswagen a accepté début janvier de plaider coupable de fraude et de verser des pénalités supplémentaires de 4,3 milliards de dollars aux Etats-Unis pour clore les poursuites pénales liées aux moteurs diesel truqués, a annoncé mercredi le département de la Justice.

Ce mélange de pénalités civiles et criminelles lui permettra d'échapper à un procès et vient s'ajouter aux 17,5 milliards de dollars que le géant de l'automobile allemand s'est déjà engagé à débourser pour couvrir les coûts du scandale. (afp/nxp)

Créé: 27.01.2017, 13h17

Articles en relation

L'ex-patron de VW affirme n'avoir rien su

Moteurs truqués Martin Winterkorn a démenti avoir appris la manipulation dès l'été 2015 comme le soupçonnent notamment les autorités américaines. Plus...

Volkswagen: l'ex-patron face aux députés

Allemagne Martin Winterkorn fait sa première sortie publique ce jeudi depuis le scandale des moteurs diesel truqués. Plus...

Moteurs diesel truqués: et maintenant Renault

«Dieselgate» Le parquet a ordonné l'ouverture d'une information judiciaire pour «tromperie sur les qualités substantielles». Plus...

VW va mettre la main à la poche pour clore l'enquête

Etats-Unis Volkswagen est prêt à verser une pénalité supplémentaire de 4,3 milliards de dollars et à plaider coupable pour ne plus entendre parler des moteurs diesel truqués aux USA. Plus...

Des investisseurs réclament 8,8 milliards à VW

«Dieselgate» Un tribunal allemand a reçu une demande de dédommagements importants, dans le cadre des moteurs truqués par le géant de l'automobile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.