Exportations de la Suisse en hausse au 3e trimestre

ConjonctureLe commerce extérieur de la Suisse a progressé de 5,1% au troisième trimestre 2012. L'horlogerie marque elle le pas en septembre.

La chimie est l'un des secteurs qui a joué les fers de lance dans les exportations cette année.

La chimie est l'un des secteurs qui a joué les fers de lance dans les exportations cette année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le commerce extérieur de la Suisse résiste vaille que vaille, même si la demande mondiale se révèle de plus en plus fluctuante. Malgré un léger repli de 1,2% en septembre, les exportations du troisième trimestre ont grimpé de 5,1% à 49,43 milliards de francs.

La croissance a toutefois essentiellement reposé sur le renchérissement, a expliqué jeudi l’Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué. En termes réels, les livraisons à l’étranger sont en baisse de 1,5%.

En termes réels, les exportations sur ces trois mois enregistrent une petite baisse. Les fers de lance ont été la chimie-pharmacie (+12,2% à 19,74 milliards de francs) et l’horlogerie (+8,2% à 5,19 milliards). Les ventes d’instruments de précision ont aussi augmenté, tandis que la plupart des autres secteurs ont régressé.

L’industrie des machines et de l’électronique (-7,6%) et l’industrie métallurgique (-6,7%) ont ainsi été à la peine durant le trimestre. Et le mois de septembre a été encore plus décevant.

Asie essoufflée

L’économie suisse s’est trouvée confrontée à un marché asiatique assombri. En particulier, l’essoufflement du moteur de croissance que constituait le marché chinois perdure. Les exportations y ont chuté de 15,4% sur trois mois et de 16,3% en septembre.

Les ventes vers Hong Kong ont nettement baissé aussi, et l’évolution était pire encore en Inde (-20,1%/-43,3%). Par contre, le Japon et Singapour ainsi que le Moyen-Orient ont tenu le haut du pavé.

L’Europe a eu une bonne tenue durant le trimestre (+3,4%), porté par les performances en France, au Royaume-Uni et en Belgique: ces trois pays ont inscrit un taux de croissance à deux chiffres. L’Allemagne, premier débouché mondial pour les produits suisses, a progressé de 2% à 10 milliards de francs.

La situation sur le marché européen s’est toutefois nettement dégradée en septembre (-3,9%), seuls le Royaume-Uni et la Belgique demeurant en hausse. Ailleurs dans le monde, le cap a été maintenu aussi bien au trimestre qu’en septembre en Amérique du Nord (+16,8%/ +12,2%) et en Amérique latine (+11,3%/+15,9%).

Comme les importations trimestrielles ont augmenté de 2,3% à 42,94 milliards de francs, le solde de la balance commerciale boucle avec un excédent de 6,49 milliards. Sur les neuf premiers mois de l’année, il totalise 17,89 milliards.

Créé: 18.10.2012, 08h28

L’horlogerie marque le pas

L’horlogerie suisse a enregistré en septembre un recul de ses ventes à l’étranger, après plus de trente mois de hausse soutenue. Les exportations de la branche ont diminué de 2,7% par rapport au même mois de l’an passé, à 1,73 milliard de francs.

Il s’agit d’une «accalmie», certes «soudaine», mais qui n’est pas inquiétante, a jugé jeudi la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH). La performance annuelle restera nettement supérieure à celle de 2011. Sur neuf mois, les exportations ont bondi de 13,6%.

En septembre, les marchés asiatiques ont connu les chutes les plus marquées. Les livraisons vers les Etats-Unis ont aussi baissé, mais beaucoup moins fortement. Le marché européen a en revanche poursuivi son rebond.

Articles en relation

Les exportations suisses en forte hausse en août

Commerce extérieur Les exportations suisses ont décollé de 12,1% par rapport au même mois de 2011 en valeur nominale, et de 4,4% en valeur réelle, à 15,54 milliards de francs. Plus...

Les exportations de matériel de guerre sont florissantes

Suisse Au premier semestre, les marchands suisses ont vendu pour près de 415 millions de francs de biens à l'étranger. C'est 87 millions de plus qu'il y a un an, révèle une statistique de l'Administration fédérale des douanes. Plus...

Les entreprises suisses doivent prospecter hors de l'euro

Exportations La situation économique en Europe ne devrait pas s'améliorer à court terme, estime Daniel Küng, directeur de l'Office suisse d'expansion commerciale. Plus...

Exportations et importations piétinent

Crise Morosité conjoncturelle et franc fort pénalisent toujours le commerce extérieur suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.