Facebook se lance dans la recherche d'emploi

High-techDes entreprises pourront publier des offres d'emplois et les internautes y répondre. Une concurrence pour LinkedIn.

Dans un message publié sur son site internet, Facebook explique que les internautes pourront trouver des offres d'emplois directement sur la page de l'entreprise qui les a publiées. (Photo d'archives)

Dans un message publié sur son site internet, Facebook explique que les internautes pourront trouver des offres d'emplois directement sur la page de l'entreprise qui les a publiées. (Photo d'archives) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Facebook va commencer à laisser les entreprises publier des offres d'emplois et les internautes à déposer leurs candidatures directement sur son réseau, a-t-il annoncé mercredi, se posant ainsi potentiellement en rival de LinkedIn (groupe Microsoft).

La nouvelle fonctionnalité vise surtout les PME. Le réseau social américain dit l'avoir déjà testée dans certaines parties des Etats-Unis et vouloir la déployer plus largement dans les prochaines semaines à travers tout le pays ainsi qu'au Canada.

Dans un message publié sur son site internet, il explique que les internautes pourront trouver des offres d'emplois directement sur la page Facebook de l'entreprise qui les a publiées, ou rassemblées dans un nouvel onglet dédié du réseau. Certaines offres «sponsorisées» pourront même parfois apparaître dans le fil d'actualités, comme le font déjà des publicités.

Une candidature pré-remplie, un contact via Messenger

Sur chaque annonce, il sera possible de cliquer sur un bouton pour ouvrir un formulaire de candidature. Il sera pré-rempli avec des informations glanées sur le profil Facebook de l'internaute concerné, qui pourra toutefois procéder à des modifications avant de l'envoyer.

Les entreprises de leur côté pourront contacter directement les candidats qui les intéressent en utilisant Messenger, l'application de messagerie instantanée de Facebook. Le réseau aux 1,86 milliard de membres multiplie les efforts pour s'intégrer à des aspects toujours plus nombreux de la vie de ses utilisateurs, et pour améliorer son intérêt pour les entreprises.

Il avait ainsi déjà annoncé l'an dernier l'ajout sur les pages des commerces présents sur Facebook de nouvelles fonctionnalités permettant aux consommateurs d'interagir directement avec eux, avec des boutons permettant par exemple de se faire livrer un repas à domicile, d'acheter des places de cinéma ou de prendre rendez-vous chez le coiffeur. (AFP/nxp)

Créé: 16.02.2017, 04h09

Articles en relation

Facebook veut se faire une place sur l'écran télé

Vidéo Le réseau social lance une application permettant de regarder ses contenus vidéo en streaming sur un téléviseur. Plus...

Facebook en procès sur la confidentialité

Transfert de données Un juriste autrichien s'était plaint du transfert des données personnelles d'Europe vers les Etats-Unis. Plus...

Des entreprises de high-tech dénoncent le décret Trump

Immigration Facebook, Google, Microsoft et Twitter ont saisi la justice contre le décret du président limitant l'immigration. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.