Falciani est prêt à négocier avec la justice suisse

Evasion fiscaleDans une interview sur la RTS et TV5 Monde, l'informaticien accusé d'avoir volé des données bancaires chez HSBC s'est dit prêt à négocier avec la Suisse mais veut être protégé.

Hervé Falciani a peur d'être emprisonné.

Hervé Falciani a peur d'être emprisonné. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Hervé Falciani a confié lundi soir à la RTS avoir peur de la prison.

L'ancien informaticien franco-italien est toujours recherché par la justice suisse. Hervé Falciani, à l'origine d'un vaste scandale fiscal, a évoqué lundi la peur de la prison selon les pays dans lesquels il se rend.

L'ex-informaticien est accusé d'avoir volé des données confidentielles au sein de la filiale genevoise de la banque HSBC. Il aurait livré de documents portant sur plus de 127'000 évadés fiscaux présumés à la France en 2009.

La liste Falciani:

Créé: 28.10.2013, 20h25

Articles en relation

La Belgique traquerait les détenteurs de comptes suisses

Affaire Falciani Selon la presse belge, le fisc de ce pays réclamerait plus de 367 millions d'euros d'impôts aux contribuables ayant eu un compte auprès de HSBC Private Bank à Genève. Plus...

Hervé Falciani va travailler avec le fisc français

Banques L'administration fiscale française a accepté de «définir les modalités d'un travail en commun» avec Hervé Falciani, ancien informaticien de la banque HSBC à Genève, au nom de son «expertise» en matière d'évasion fiscale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.