«il faudra plus d’un bon trimestre pour confirmer la tendance positive»

BanqueAprès plusieurs trimestres difficiles, Credit Suisse a renoué avec les bénéfices. Un analyste financier décrypte ces résultats

Loïc Bhend, analyste financier auprès de la banque Bordier & Cie

Loïc Bhend, analyste financier auprès de la banque Bordier & Cie Image: Bordier & Cie

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contre toute attente, Credit Suisse a finalement bouclé son dernier trimestre sur un bénéfice net de 170 millions de francs. Globalement, le consensus global des marchés s’attendait en effet à une nouvelle perte pour la banque suisse. Loïc Bhend, analyste financier auprès de la banque Bordier & Cie, décrypte pour La Tribune de Genève ces résultats. Interview.

Les marchés ont-ils enterré Credit Suisse trop tôt?

Ce résultat trimestriel est un signal clairement positif et nous avons enfin une preuve tangible que les affaires s’améliorent pour la banque. Maintenant, il faut rester prudent pour la suite, car les attentes étaient particulièrement faibles en ce qui concerne ces résultats. De plus il faudra plus d’un bon trimestre pour confirmer que la banque a renoué avec une tendance favorable.

La nouvelle stratégie de la banque était de se renforcer dans la gestion de fortune. Avec 11,3 milliards de plus en banque, peut-on dire qu’elle est sur la bonne voie?

Certes cette hausse est bienvenue, puisqu’elle est meilleure que prévue. Mais le fait est qu’elle n’est pas spécifique à Credit Suisse. Lors de la présentation de leurs résultats, Julius Bär et Vontobel ont par exemple prouvé que l’environnement dans ce domaine est actuellement particulièrement favorable.

Vous avez toujours fait preuve de réserves par rapport à la stratégie du management… Ces résultats ont-ils changé votre regard sur lui?

A nouveau restons prudents pour la suite. Deux choses peuvent toutefois être saluées en ce qui concerne la direction générale du Credit Suisse. Le premier concerne l’amélioration du ratio de solvabilité de la banque. La réduction des coûts promise par le CEO s’est également avérée meilleure qu’attendue, un signe positif et à mettre au crédit du management.

De quelle manière ce retour dans le vert de la banque va-t-il impacter le titre du Credit Suisse?

Il jouera un rôle positif, c’est évident. Mais pour autant que cette tendance perdure dans le temps.

Créé: 28.07.2016, 16h07

Articles en relation

Le Credit Suisse a renoué avec les bénéfices

Banques Les chiffres sont supérieurs aux attentes des analystes mais l'établissement reste prudent pour le second semestre. Plus...

Thiam confirme les 1600 postes biffés en Suisse

Credit Suisse Sur le total de 3500 postes biffés à ce jour, le nombre en Suisse est minimal, assure le patron de Credit Suisse. Plus...

Credit Suisse défend sa stratégie à long terme

Le patron de Credit Suisse Tidjane Thiam observe des progrès dans la réorganisation de sa banque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...