Favorol Papaux licencie ses 95 employés

ConstructionLa fabrique fribourgeoise de fenêtres et de stores est en grande difficulté. Elle se sépare de tous ses employés.

Fleuron industriel fribourgeois, Favorol Papaux est à une année de fêter son centenaire.

Fleuron industriel fribourgeois, Favorol Papaux est à une année de fêter son centenaire. Image: Capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au bord du gouffre, l'entreprise fribourgeoise Favorol Papaux ne sera probablement pas en mesure de payer les salaires de février, selon les syndicats. Spécialisée dans la fabrication de fenêtres et de stores, elle vient de licencier ses 95 collaborateurs.

Le fleuron industriel établi à Treyvaux (FR), dans le district de la Sarine, se trouve dans une situation désespérée. «Le personnel a voté mardi soir une mise en demeure collective pour préserver ses droits, afin que la direction assume ses obligations sous trois jours», a expliqué mercredi à Keystone-ATS Armand Jaquier, secrétaire régional d'Unia.

Si les salaires ne sont pas versés le 25 février, donc mardi, les employés seront alors libérés et pourront s'inscrire au chômage sans risque de se voir pénalisés pour avoir rompu leurs obligations. Selon Armand Jaquier, qui agit dans le dossier de concert avec le syndicat Syna, Favorol Papaux ne dispose quasiment plus de liquidités.

Pour fin février

Les événements se sont précipités depuis lundi pour Favorol Papaux et un premier état des lieux concernant les difficultés à la commission du personnel et aux syndicats. Mardi, l'entreprise a annoncé aux collaborateurs leur licenciement pour fin février, avec le déclenchement d'une procédure de consultation.

«Malgré plusieurs restructurations, la situation a poursuivi sa tendance négative en 2019», a indiqué Favorol Papaux dans un communiqué. La société sarinoise connaît des problèmes depuis des années, avec des effectifs qui ont fondu de moitié en l'espace de cinq ans, passant à 95 employés aujourd'hui.

Acte désespéré

Simultanément mardi, deux membres de la direction ont fait connaître leur projet de racheter l'entreprise via un management buy-out, avec le maintien de 55 emplois. En relevant le côté antinomique de la chose, Armand Jaquier constate que Favorol Papaux se trouve dans une situation de licenciements abusifs pour non respect de la procédure.

Les deux directeurs, qui viennent de reprendre la conduite opérationnelle, ont indiqué devant l'assemblée du personnel estimer à seulement 10% les chances de réussite de leur dessein. «C'est un acte désespéré», coupe le syndicaliste d'Unia, pour qui il faut essayer tout de même de discuter du maintien d'emplois sur le site.

Favorol Papaux apparaît donc en bout de course à une année de fêter son centenaire en 2021. La société dit avoir subi une baisse des commandes et des retards de paiements en 2019 pour expliquer une situation où le chiffre d'affaires a notablement reculé. En 2016, elle avait fermé ses sites de Crissier (VD), des Acacias (GE) et de Sion. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2020, 08h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.