Passer au contenu principal

FranceLa «femme qui en savait trop» d'UBS en justice

Stéphanie Gibaud a travaillé une dizaine d'années pour la banque suisse.

Protéger sa réputation

Comptabilité officieuse

Pratiques manifestement illégales

Harcèlement moral