Passer au contenu principal

Le FMI approuve les taux négatifs

Christine Lagarde a assuré que «c'était une bonne chose de mettre en oeuvre ces taux négatifs dans les circonstances actuelles».

Christine Lagarde, la directrice du FMI estme que l'économie mondiale se porterait «moins bien» sans les taux négatifs.
Christine Lagarde, la directrice du FMI estme que l'économie mondiale se porterait «moins bien» sans les taux négatifs.
Keystone

L'économie mondiale se porterait «moins bien» sans les taux négatifs, a estimé la patronne du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde. Cette mesure a été adoptée par plusieurs banques centrales notamment en Europe et au Japon.

«Si nous n'avions pas eu les taux négatifs, nous nous porterions moins bien aujourd'hui, l'inflation ne serait sans doute pas à son niveau actuel. Et la croissance serait sans doute plus faible», a-t-elle déclaré dans un entretien accordé à Bloomberg TV depuis le Vietnam où elle est en déplacement.

Depuis mi-2014, la Banque centrale européenne (BCE) fait payer les banques qui préfèrent stocker leur argent dans ses coffres plutôt que de le prêter aux entreprises et aux particuliers. Ces taux négatifs sont également pratiqués par la Suisse, certains pays scandinaves et depuis fin janvier par le Japon.

Mesure controversée

Sans se référer à un pays en particulier, Mme Lagarde a assuré que «c'était une bonne chose de mettre en oeuvre ces taux négatifs dans les circonstances actuelles». L'efficacité de cette mesure monétaire non-conventionnelle continue toutefois de faire débat auprès des économistes.

La présidente de la Banque centrale américaine, Janet Yellen, a, elle, semblé écarter une telle option aux Etats-Unis, où la croissance est plus solide qu'en Europe ou au Japon. «Ce n'est pas une option que nous étudions ou dont nous débattons», a-t-elle dit mercredi après la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de laisser ses taux directeurs inchangés.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.