Passer au contenu principal

Le FMI débloque 5,4 milliards pour l'Argentine

L'institution financière a conclu un accord avec l'Argentine, ébranlée par deux crises monétaires en 2018, concernant le versement d'une nouvelle tranche d'aide.

«Je félicite les autorités argentines pour leurs efforts constants», a commenté vendredi David Lipton.
«Je félicite les autorités argentines pour leurs efforts constants», a commenté vendredi David Lipton.
AFP

Le Fonds monétaire international (FMI) et les autorités argentines se sont mis d'accord pour débloquer une nouvelle tranche d'aide de 5,4 milliards de dollars en faveur du pays, a annoncé vendredi le directeur général par intérim du FMI, David Lipton. Le FMI a déjà versé 38,9 milliards de dollars pour sortir l'Argentine de la crise.

Cette nouvelle tranche, qui doit encore recevoir l'aval du Comité de direction de l'institution, fait partie du plan d'aide de 57,1 milliards de dollars accordé l'an passé. Submergée par deux crises monétaires en 2018 qui ont fait perdre 50% de sa valeur à sa monnaie, l'Argentine avait appelé le FMI à la rescousse, pour obtenir un prêt de plus de 57 milliards de dollars.

«Je félicite les autorités argentines pour leurs efforts constants et la mise en oeuvre sans faille de leur programme de politique économique», a commenté vendredi David Lipton, qui remplace provisoirement Christine Lagarde, pressentie pour aller diriger la Banque centrale européenne.

Croissance pour 2020

A l'issue d'un quatrième examen de l'économie du pays, il estime que les autorités argentines ont atteint «tous leurs objectifs en terme de dépenses budgétaires, monétaires et sociales dans le cadre du programme soutenu par le FMI».

Selon lui, la politique économique donne des résultats. «Les marchés financiers se sont stabilisés en mai et juin. L'inflation - même si elle reste élevée - devrait continuer à baisser au cours des prochains mois», a-t-il ainsi commenté, relevant de plus des signes d'amélioration de l'économie au deuxième trimestre. M. Lipton a en outre indiqué qu'il discuterait de cet examen lors d'une réunion du Comité de direction la semaine prochaine, le 12 juillet.

Dans ses dernières prévisions de croissance mondiale publiées au printemps, le FMI avait indiqué tabler sur une contraction du PIB argentin de 1,2% cette année tout en attendant une reprise au second semestre. Pour 2020, elle prévoit ainsi une croissance de 2,2%.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.