Le FMI va proposer un nouveau prêt de 28 milliards

Aide à la GrèceLa direction du Fonds monétaire international va proposer aux Etats membres que l'institution accorde un nouveau prêt de 28 milliards d'euros à la Grèce, a annoncé Christine Lagarde vendredi.

Christine Lagarde: «L'ampleur et la durée du soutien du Fonds démontrent notre détermination à rester impliqués.»

Christine Lagarde: «L'ampleur et la durée du soutien du Fonds démontrent notre détermination à rester impliqués.» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La directrice générale du Fonds monétaire international a annoncé vouloir proposer aux Etats membres un nouveau prêt. Ce montant, qui reste à discuter lors d'une réunion du conseil d'administration programmée jeudi, est supérieur à celui de 23 milliards d'euros envisagé jusqu'ici.

«J'ai consulté aujourd'hui le conseil d'administration du FMI et, partant de là, ainsi qu'il a été négocié avec le gouvernement grec, j'ai l'intention de recommander un accord de 28 milliards d'euros (environ 36,7 milliards de dollars)», a indiqué Christine Lagarde dans un communiqué.

Le FMI compte remplacer un prêt accordé en mai 2010, de 30 milliards d'euros dont 10 milliards environ restent à débourser.

Cette somme restante sera reversée dans le nouveau prêt. Le nouveau prêt doit être une Facilité étendue de crédit, un type de prêt destiné aux pays ayant des difficultés prolongées.

Remboursable sur dix ans

Christine Lagarde proposera qu'il soit versé sur quatre ans, et remboursable sur une durée maximale de dix ans.

Le prêt accordé en 2010 était prévu jusqu'en 2013, et à rembourser d'ici à 2015. «L'ampleur et la durée du soutien du Fonds démontrent notre détermination à rester impliqués», a indiqué Christine Lagarde.La Grèce a obtenu vendredi de ses créanciers privés la plus grande restructuration de dette de l'histoire, qui doit effacer au moins 100 milliards d'euros dus par Athènes.

Le succès de cette opération était une condition sine qua non pour obtenir un nouveau prêt du FMI. (afp/nxp)

Créé: 09.03.2012, 23h16

Articles en relation

La Grèce évite la faillite avec une réduction de dette historique

Crise de la dette La Grèce a évité la faillite en obtenant vendredi un accord de ses créanciers privés pour participer à la plus grosse opération de réduction de dette de l'histoire et un feu vert de ses partenaires de la zone euro pour lui verser une aide de 157 milliards de francs. Plus...

Les créanciers privés épongent la dette grecque

Crise financière La Grèce semble avoir remporté son pari pour la restructuration de son énorme dette après s'être assurée un taux d'acceptation de ses créanciers privés supérieur à 80%. Plus...

La Grèce abat ses dernières cartes

Crise de la dette Le gouvernement grec se débattait mercredi dans une partie serrée avec ses créanciers privés à la veille de l’expiration du délai qui leur a été donné pour avaliser l’effacement d’une partie de la dette souveraine grecque. Plus...

Les Bourses inquiétées par la Grèce

Marchés Les places européennes et Wall Street chutaient mardi après-midi, inquiètes de la restructuration de la dette grecque, dont la date limite est fixée à jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.