FMI: rencontre bilatérale pour Maurer et Parmelin

EconomieLors de leur passage à Washington, le président et le ministre de l'économie ont discuté, entre autres, de l'imposition de l'économie numérique et de la Libra.

Image d'archive.

Image d'archive. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président de la Confédération Ueli Maurer et le ministre suisse de l'économie Guy Parmelin ont profité de leur présence à Washington pour mener de nombreux entretiens bilatéraux en marge de la réunion des institutions de Bretton Woods. Ils ont notamment présenté leur position concernant l'imposition de l'économie numérique et la nouvelle cryptomonnaie Libra.

Concernant l'imposition de l'économie numérique, la Suisse pousse pour une solution multilatérale qui prendrait aussi en compte les besoins des petits Etats créateurs de forte valeur ajoutée, a indiqué samedi soir le Département fédéral des finances (DFF).

L'introduction de cryptomonnaies laisse plusieurs questions ouvertes, par exemple, en relation avec la stabilité de la monnaie et le rôle des billets de banque. Ces questions, ainsi que la compatibilité de ces monnaies avec notamment la lutte contre le blanchiment d'argent, devraient être discutées avec d'autres pays.

Ueli Maurer a participé à la première réunion de la coalition des ministres des finances pour l'action climatique. Lancée au printemps dernier lors de la réunion de printemps du Fonds monétaire international (FMI) par le Chili et la Finlande, cette dernière compte plus de 40 Etats membres. Elle a pour but de faire coïncider l'orientation de la politique fiscale et des finances publiques avec les objectifs de l'accord de Paris sur le climat.

Bilan mitigé

Guy Parmelin avait tiré vendredi déjà un bilan modeste de sa visite à Washington, où il a notamment rencontré son homologue américain Wilbur Ross. Les autorités américaines sont, certes, intéressées à conclure un accord de libre-échange avec la Suisse, mais sont actuellement occupées avec d'autres priorités, a indiqué le chef du Département fédéral de l'économie (DFER).

Selon la directrice du Secrétariat d'Etat à l'économie Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch, tous les aspects qui doivent être couverts dans un accord de libre-échange ont été abordés lors de discussions exploratoires avec des représentants des Etats-Unis. «Nous avons clairement dit ce que nous pouvons faire. Il appartient maintenant aux représentants américains de nous donner une réponse», a-t-elle ajouté. (ats/nxp)

Créé: 20.10.2019, 00h08

Articles en relation

Les Européens ne veulent pas de Libra

Monnaie virtuelle La France, l'Italie et l'Allemagne craignent le lancement de la cryptomonnaie de Facebook, prévu pour 2020. Plus...

Libra: «base juridique solide» nécessaire

Monnaie numérique La naissance des cryptomonnaies doit être conditionnée à une réglementation stricte, selon un rapport publié jeudi. Plus...

Le G20 soutient la proposition de l'OCDE

Taxation des GAFA Un pas de plus a été fait vers une taxation internationale des géants du numérique et des multinationales, vendredi à Washington. Plus...

Taxe numérique: vers un accord franco-américain

Internet «Nous nous approchons d'un accord» avec la France et l'OCDE au sujet de la taxe sur les Gafa, a annoncé le ministre des finances américains mercredi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.