Fonds malaisien: 400 sacs à main Hermès saisis

Scandale 1MDBPlus de 28 millions de francs et quelque 400 sacs à main de luxe ont été saisis dans l'enquête pour corruption autour du fonds souverain malaisien 1MDB fondé par l'ex-Premier ministre.

Najib Razak au sortir de son audition le 24 mai 2018 affronte les questions des médias.

Najib Razak au sortir de son audition le 24 mai 2018 affronte les questions des médias. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le 18 mai, la police effectue des perquisitions dans plusieurs dizaines d'appartements, dont la résidence de l'ex-premier ministre Najib Razak et celles de deux de ses enfants, a indiqué le chef de la division des délits financiers de la police de Kuala Lumpur, Amar Singh, lors d'une conférence de presse.

Dans un appartement vide, qui n'appartient pas à la famille de l'ancien Premier ministre, la police a trouvé 35 sacs remplis d'argent liquide, en 26 devises différentes, dont le montant est estimé à 114 millions de ringgits. La police y a également saisi 284 boîtes conçues pour transporter des sacs à main.

Cent-cinquante autres sacs à main ont été saisis dans la résidence de la fille de Najib Razak, Nooryana Najwa, dont la plupart semblent avoir été fabriqués par le maroquinier français Hermès.

«Nous avons discuté avec Hermès. Nous allons prendre des photos et les envoyer à Paris pour que leur authenticité et leur valeur soient vérifiées», a précisé Amar Singh. Nooryana Najwa, plus connue sous le nom de Gina, est mariée depuis trois ans à un neveu du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev. La police a trouvé un demi-million de ringgits dans l'appartement de Najib Razak.

Faire la lumière

Depuis sa défaite aux élections du 9 mai, Najib Razak s'est vu interdire par le nouveau gouvernement de quitter le territoire national afin de faire la lumière sur les milliards qui ont disparu du fonds souverain 1Malaysia Development Berhad (1MDB).

Selon des documents du département américain de la Justice, quelque 680 millions de dollars (675 millions de francs) de 1MDB ont été transférés sur le compte personnel d'une personne identifiée comme «Malaysian Official One», qui, selon des sources américaines et malaisiennes, désigne Najib Razak.

Ce dernier nie avoir agi illégalement. Il a expliqué il y a trois ans que les 680 millions de dollars transférés sur son compte étaient un don d'un membre non précisé de la famille royale saoudienne.

L'ancien parti dirigé par Najib Razak, l'Organisation nationale malaisienne unie (UMNO), a demandé jeudi soir à la police de lui rendre, au terme de l'enquête, l'argent qui avait été saisi lors des perquisitions. L'UMNO affirme qu'il s'agit de dons de campagne qui devaient être transférés à la nouvelle direction du parti au moment des saisies. (ats/nxp)

Créé: 25.05.2018, 12h48

Articles en relation

L'ex-premier ministre interrogé pour corruption

Malaisie L'ancien politicien malaisien est lié au scandale 1MDB et a été entendu par la justice, mardi. Plus...

Une cellule spéciale va traiter l'affaire 1MDB

Malaisie La Malaisie a mis sur pied une cellule d'investigation chargée d'enquêter avec plusieurs pays dont la Suisse sur le scandale du fonds malaisien 1MDB. Plus...

1MDB: le lanceur d'alerte pâtit du dégât d'image

Scandale du fonds malaisien Le lanceur d'alerte genevois qui a fait éclater le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB ne peut toujours pas ouvrir un simple compte en banque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...