Passer au contenu principal

Justice britanniqueLa forme des Kit Kat n'est pas une marque

Le géant alimentaire vaudois Nestlé a été débouté dans un conflit qui l'oppose à son rival américain Mondelez International.

ARCHIVES, Keystone

La forme des Kit Kat ne peut être déposée comme une marque, a décidé mercredi la justice britannique. Elle a ainsi rejeté une demande du géant alimentaire vaudois Nestlé dans un conflit qui l'oppose à son rival américain Mondelez International.

Sitôt la décision annoncée, un porte-parole de Nestlé a indiqué que «toutes les mesures nécessaires» seraient prises «pour faire appel de ce jugement». La forme «iconique» des Kit Kat, «bien connue des consommateurs (...) mérite d'être protégée comme une marque», a-t-il déclaré, regrettant que n'importe quel confiseur puisse désormais la copier.

Le groupe Mondelez International s'est de son côté félicité, via sa marque Cadbury, de la décision du tribunal, un porte-parole estimant que la forme de la barre chocolatée n'était «pas suffisamment distinctive pour être protégée comme une marque».

La justice britannique a rendu une décision de «bon sens», a estimé Sharon Daboul, spécialiste des marques au cabinet d'avocats EIP, soulignant que le dépôt de la marque Kit Kat aurait donné à Nestlé un «avantage compétitif».

Nestlé et Cadbury s'étaient déjà affrontés sur le terrain judiciaire à propos de l'usage d'un certain type de violet, couleur emblématique de Cadbury. Après avoir dans un premier temps tranché en faveur de ce dernier, la justice britannique avait finalement décidé que ladite couleur ne pouvait, là non plus, être déposée comme une marque.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.