Les frais de roaming ne vont pas baisser cet été

TélécommunicationsContrairement à l'UE, les Suisses ne vont pas profiter prochainement d'une réduction des tarifs d'itinérances.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

UPC lance mercredi son abonnement à bas prix pour téléphones portables qui inclut les frais d'itinérance (roaming). Les autres opérateurs de téléphonie mobile ne devraient toutefois pas pour le moment s'aligner sur cette nouvelle offre. Et le consommateur en quête de voyage ne verra pas sa facture baisser cet été.

«Je ne crois pas que les prix pour les abonnements comprenant le roaming vont se replier. Les autres fournisseurs vont d'abord observer comment la clientèle réagit au nouveau produit d'UPC. Sans oublier que la majorité des clients ne peut pas changer directement d'opérateur sans s'acquitter d'une pénalité», explique à l'ats Ralf Beyeler, expert en télécommunications chez Verivox.

Même son de cloche auprès de Pascal Martin du site internet spécialisé scal.ch qui ajoute que ces abonnements n'intéressent pas tout le monde mais seule la clientèle qui voyage beaucoup ou proche des zones frontalières.

A moyen terme cependant, les fournisseurs vont réajuster leur offre. De l'avis de Ralf Beyeler, Swisscom va, par exemple, offrir à ses clients plus de prestations en matière de frais d'itinérance. «Par contre, les prix vont rester les mêmes, peut-être même devenir un peu plus chers», estime-t-il.

L'idéal pour Pascal Martin serait que la clientèle helvétique paie ce qu'elle consomme réellement sans devoir activer des options. Mais il n'y croit pas à court terme. Tout comme, il ne croit pas à la motion et à l'initiative parlementaire déposées au Parlement en juin pour contenir les frais d'itinérance. «Sans accord bilatéral, ce serait un coup d'épée dans l'eau puisque pour les opérateurs suisses le roaming serait toujours facturé», précise-t-il.

Quant à la question de savoir, si les entreprises helvétiques devraient bénéficier des mêmes conditions que leurs concurrentes européennes qui ont aboli le roaming, il affirme que cela ne profiterait qu'à ceux qui voyagent beaucoup et ferait gonfler la facture pour les autres.

Riposte d'UPC

Il y a un mois environ, Swisscom a pourtant baissé ses tarifs d'itinérance. Salt et Sunrise ont fait de même.

UPC a vite riposté. Le câblo-opérateur propose désormais trois abonnements qui incluent les frais d'itinérance. Son abonnement le moins cher coûte 35 francs par mois. Il contient un nombre d'appels et de messages illimités dans l'Union européenne (UE) et un gigabit (GB) de données pour surfer sur internet. Pour les appels, son offre n'est toutefois pas valable d'un pays européen à un autre. Et les coups de fil de Suisse vers l'étranger ne sont pas compris.

Les deux autres abonnements d'un prix de respectivement 45 et 65 francs par mois offrent plus de données haut débit. A l'instar de ses concurrents qui l'ont déjà fait, UPC va aussi introduire un pack roaming de 15 francs, incluant 250 mégabits (MB) de données, dès le 13 juillet.

Plus chers mais plus d'avantages

Salt propose, quant à lui, deux abonnements comprenant les frais de roaming. Plus World et Plus Europe incluent de manière illimitée ces dépenses pour les géographies respectives. Plus Europe est aussi valable aux Etats-Unis et au Canada.

D'un coût de 89 francs par mois, cet abonnement prend non seulement en charge les appels locaux dans le pays de destination et ceux sortants vers la Suisse mais aussi les appels entrants et ceux d?un pays de l'UE vers un autre, souligne Benjamin Petrzilka, porte-parole du groupe vaudois. Les coups de fil depuis la Suisse vers l'UE et les Etats-Unis/Canada sont aussi inclus.

Les SMS et MMS sont également compris dans le prix de l'abonnement. Plus Europe offre enfin un forfait de 1 GB par mois dans l?UE, les Etats-Unis et le Canada. Plus World propose les mêmes prestations mais pour 170 pays. Il coûte 179 francs mensuels et met à disposition du client 1 GB par mois dans l?UE, les Etats-Unis et le Canada ainsi qu'un GB dans 170 pays.

Quarante pays

Sunrise a également mis sur pied deux abonnements incluant les frais d'itinérance. Pour 100 francs par mois, le premier permet de téléphoner gratuitement, d'envoyer un message et un MMS en Suisse et vers 17 autres pays. Il propose aussi la gratuité des appels entrants en provenance d'une quarantaine de pays, dont les Etats-Unis et le Canada, ainsi que ceux sortants pour une durée de 200 minutes. Sans oublier 200 mégaoctets (MO) pour surfer à l'étranger et 200 SMS gratuits.

Le second abonnement est facturé 130 francs par mois. En plus des prestations de l'offre précédente, il contient la gratuité pour les appels entrants d'une quarantaine de pays et les SMS. Il propose aussi 2 gigaoctets (GO) pour surfer sur internet.

Swisscom inclut les frais d'itinérance dans tous ses abonnements mais pour des durées variables. Son abonnement le moins cher de 60 francs permet de téléphoner gratuitement, durant 30 minutes par mois, vers les pays de l'UE, l'Europe de l'Ouest, les Etats-Unis et le Canada.

A l'étranger, les appels, les messages et les MMS sont gratuits durant 30 jours par an dans l'UE et l'Europe de l'Ouest. Un GO de données est aussi compris durant ces 30 jours. Les quatre autres abonnements compris entre 70 et 180 francs mensuels incluent les mêmes prestations mais pour des durées plus longues. (ats/nxp)

Créé: 27.06.2017, 10h10

Articles en relation

Roaming: comment éviter une facture salée

Téléphonie Les frais d’itinérance font partie du passé pour les consommateurs européens, mais pas pour les Suisses. Conseils d’experts pour ne pas faire exploser sa facture de mobile cet été. Plus...

Sunrise est armé face à l'abandon du roaming

Union européenne Le directeur général, Olaf Swantee, est revenu dimanche dans la presse sur la fin des tarifs d'itinérance dans l'UE. Plus...

Les opérateurs européens préparent la fin du roaming

Téléphonie Les frais d'itinérance vont disparaître le 15 juin dans l'Union européenne, une décision qui va affecter un secteur déjà très concurrentiel. Plus...

Téléphonie mobile: les Suisses ne profitent pas de l’UE

Vie numérique Les tarifs de roaming seront bannis en 2017 pour les citoyens de l’Union européenne. Pas pour les Suisses. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...